Allocation de rentrée scolaire : hausse de 100 euros en 2020

Illustration article

L'Allocation de rentrée scolaire sera revalorisée de 100 euros dès septembre 2020, promet le 1er ministre Jean Castex. L'ARS vise à aider les parents, d'enfants handicapés notamment, aux revenus modestes à faire face aux dépenses liées à la rentrée.

 

C'est l'une des mesures majeures annoncées par le Premier ministre Jean Castex lors de sa déclaration de politique générale du 15 juillet 2020... Pour lutter contre la précarité, « l'allocation de rentrée scolaire (ARS) sera revalorisée de façon exceptionnelle dès la rentrée de septembre 2020 ». Une hausse de 100 euros, a ensuite précisé Matignon, qui profitera notamment à certains parents d'enfants handicapés devant faire face aux dépenses liées à la rentrée scolaire. « La solidarité nationale doit continuer à jouer à plein pour éviter une crise sociale majeure et des drames humains, individuels désastreux », plaide le chef du gouvernement face aux députés de l'Assemblée nationale.

Versées à certains élèves handicapés

Destinée aux parents ayant des revenus modestes, l'ARS a été distribuée en 2019 à trois millions de familles dont les enfants, âgés de 6 à 18 ans, sont scolarisés dans un établissement d'enseignement public ou privé. Rappelons que, depuis la rentrée 2015, elle est également versée aux élèves en situation de handicap de plus de 6 ans qui sont maintenus en maternelle. Une « mesure d'équité » qui mettait « fin à une situation préjudiciable à leur bonne intégration à l'école », avait déclaré à l'époque la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Elle concerne également les élèves qui suivent des cours auprès du CNED (Centre national d'enseignement à distance) ou sont accueillis dans un institut médico-éducatif (IME, IEM, IMP, IMPro ou Itep).

Quel montant ?

Versée chaque année à partir du 20 août, l'ARS s'élevait, pour la rentrée 2019, à 368,84 euros pour un enfant âgé de 6 à 10 ans, 389,19 euros pour un enfant de 11 à 14 ans et 402,67 euros pour un enfant de 15 à 18 ans. Pour en bénéficier, les ressources du foyer ne doivent pas dépasser :

  • 24 697 € pour 1 enfant à charge
  • 30 396 € pour 2 enfants à charge
  • 36 095 € pour 3 enfants à charge
  • + 5 699 € par enfant supplémentaire.

Ceux dont les ressources dépassent de peu le plafond applicable reçoivent une allocation réduite, calculée en fonction de leurs revenus.

Elèves handicapés : une vigilance accrue ?

« Je serai extrêmement vigilant à la scolarisation des élèves handicapés à la rentrée, eux qui ont été particulièrement impactés par la crise », a également annoncé le Premier ministre, captant l'attention des associations du secteur. « Quant à nous, nous serons vigilants à l'engagement de votre gouvernement pour ces élèves », affirme Christophe Lemesre, président de l'Unapei 34 (Hérault).

Par ailleurs, toujours pas d'annonce concernant les nouveaux secrétaires d'Etat, qui devaient être nominés « en fin de semaine » après le discours de Jean Castex. Les associations du champ du handicap s'impatientent...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel