• Aidants : bientôt un don de RTT plus élargi ?

    Ce jeudi 7 décembre, après environ deux heures de débats, les députés ont adopté à l'unanimité cette proposition de loi (les groupes La France Insoumise & Gauche démocrate été républicaine se sont abstenus). Cette proposition doit désormais être adoptée conforme au Sénat pour pouvoir entrer en vigueur. 

    Article initial du 29 novembre 2017

    8,3 millions (peut-être même 11 à 13 millions) de personnes aident régulièrement un de leurs proches ou aînés en situation de handicap ou de perte d'autonomie à son domicile en France. La loi n°2015-1776 relative à l'adaptation de la société au vieillissement a permis d'améliorer la reconnaissance du statut d'aidant familial, sans toutefois aller assez loin.

    Un don étendu

    Dans ce contexte, le 29 novembre 2017, la Commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale a adopté la proposition de loi n°228 (en lien ci-dessous) soumise par le député de la 14e circonscription du Nord, Paul Christophe, qui vise à étendre le dispositif de dons de jours de repos non pris aux aidants familiaux. Ce don que chaque salarié peut faire à l'un de ses collègues parent d'un enfant gravement malade est inscrit dans le code du travail depuis 2014 pour le privé et entré en vigueur pour les fonctionnaires en mai 2015 (articles en lien ci-dessous). Trois ans plus tard, le député propose d'étendre ce droit aux aidants familiaux assumant la charge d'une "personne atteinte d'une perte d'autonomie d'une particulière gravité ". Le député ne prétend pas résoudre les problèmes rencontrés par les aidants mais entend faire " un premier pas, une proposition d'appel utile pour renforcer ce que l'on appelle désormais 'l'aide aux aidants'". "Transposer cette disposition aura plusieurs avantages : donner un cadre juridique clair à ces pratiques et (sera) un puissant moyen d'ouvrir la discussion au sein de la direction des ressources humaines de ces entreprises, qui ne sont pas encore assez conscientes de l'importance de ces thématiques", selon lui

     

    pour lire l'article dans son intégralité : https://informations.handicap.fr/art-don-rtt-aidants-853-10384.php

     

    source : handicap.fr

  • Le vélo sans descendre de son fauteuil grâce à Benur

    C’est déjà demain, l’émission de France Inter consacrée aux innovations qui vont changer nos vies s’intéressait au handicap, le jeudi 16 novembre. Au programme : Benur, le premier tricycle permettant de faire du vélo sans quitter son fauteuil roulant.

    Le nom de ce tricycle sonne comme celui d’un péplum : Benur. Mais il ne date pas de l’époque romaine. Bien au contraire, il est bien ancré dans le XXIe siècle et source d’innovation. Grâce à lui, pour faire du vélo, plus besoin de se transférer de son fauteuil roulant. Une large plate-forme et une rampe d’accès rétractable permettent en effet de monter dedans, directement. Sans aide. Pour avancer, il suffit ensuite d’utiliser le pédalier à main, situé à l’avant et doté d’une assistance électrique.

     

    pour lire l'article dans son intégralité : http://www.faire-face.fr/2017/11/22/cyclisme-descendre-de-fauteuil-grace-a-benur/

     

    source : faire face

  • Un nouveau label distingue les établissements bien-traitants

    Ils sont 36 000 établissements et services médico-sociaux à accueillir des personnes âgées ou adultes et enfants handicapés en France. Si des cas de maltraitance font régulièrement la une des médias (ou pas !), il s'agit souvent des situations les plus dramatiques qui sont loin d'être les plus répandues. Car, qu'elle soit active ou passive, la maltraitance peut revêtir de nombreuses formes : physique, médicale, psychologique, financière… Plus qu'une violence délibérée, ce peut être aussi un manque de soin, la solitude, des gestes sans empathie.

    Un comité, et après ?

    En janvier 2013, Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre, réactivait le « Comité national pour la bientraitance et les droits des personnes âgées et des personnes handicapées » (article en lien ci-dessous), sans qu'on n'en ait, depuis, réellement entendu parler. Alors si les Pouvoirs publics se montrent discrets sur le sujet, des initiatives privées prennent parfois le relais. C'est pour sensibiliser à cette question l'ensemble des personnes concernées et promouvoir la bientraitance de manière systématique, qu'est lancé, en octobre 2016, le label Etablissement Bien Traitant®.

     

    pour lire l'article dans son intégralité :https://informations.handicap.fr/art-label-bientraitance-etablissements-853-9229.php

     

    source : handicap.fr

  • Problème de lecture ? À Toulouse, Eô simplifie le métro

    Se repérer dans le métro grâce à des dessins. Programmer son trajet via une application. La régie de transports de Toulouse, Tisséo, vient d’innover au service des voyageurs avec un handicap cognitif mais aussi d’un public plus large.

    Ce qui sert aux personnes en situation de handicap sert à tous. Le régie de transports de Toulouse, Tisséo, vient, s’il en était besoin, de prouver encore une fois la réalité d’un tel constat. Depuis mercredi 22 novembre, les personnes ne sachant pas lire, les touristes ne pratiquant pas l’alphabet latin, les enfants ou les plus âgés distinguant mal les noms de stations… peuvent plus facilement se repérer dans leur trajet grâce à des dessins. Ces derniers ornent les entrées et les quais des trente-huit stations du métro.

    Cette innovation baptisé Eô a été d’abord conçue pour celles et ceux avec un handicap cognitif. Au final, elle servira à un public plus large, estimé à plusieurs milliers de personnes par jour. Toulouse est la première ville française à la mettre en place.

     

    pour lire l’intégralité de l'article :http://www.faire-face.fr/2017/11/24/metro-toulouse-handicap/
     
    source : faire face
  • Communiqué de presse APF

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE

     

    Travail adapté : l’APF, l’UNAPEI et l’APAJH se félicitent du report à 2019 de la réforme du financement et s’engageront dans la concertation

    Lire la suite

  • Lyon remporte l’Access City Award 2018

    Lyon vient de monter, ce mardi 5 décembre sur la plus haute marche du podium de l’Access City Award. Pour cette édition 2018, la Capitale des Gaules a devancé Ljubljana (Slovénie) et la ville de Luxembourg.

    Quatre villes étaient arrivées dans la short list. Mais elles ne seraient que trois à monter sur le podium de l’Access City Award 2018. Un prix récompensant, chaque année, une ville européenne de plus de 50 000 habitants pour ses efforts concrets en matière d’accessibilité des citoyens. Cela dans tous les domaines : services publics, transports, culture, etc..

    Pour lire l'article dans son intégralité : http://www.faire-face.fr/2017/12/05/lyon-access-city-award-2018/

    Source : Faire-face.fr

  • Annonce Village Répit Famille

    Nous vous partageons une annonce de Village Répit Famille, qui propose une semaine spécifiquement dédiée aux familles touchées par la paralysie cérébrale, du samedi 5 au samedi 12 mai 2018.

    Voici l'annonce:

    Lire la suite

  • communique de presse

    PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 - PSC1

    La 1ère session de formation en Vaucluse ouverte aux personnes en situation de handicap 

     

     

    Lire la suite

  • Rappel : Journée du Bénévolat 05/12 à 13H30 dans nos locaux

    Bonjour à tous,

    Pour rappel, nous organisons aujourd’hui dès 13H30 notre journée du bénévolat.

    Vous trouverez ci-dessous le programme de cette journée.

    Nous vous attendons nombreux.

    Lire la suite

  • Projet Associatif 2018/2023

    Retour en image sur la rencontre qui a eu lieu Samedi 25 Novembre autour du projet associatif de l'APF 2018-2023

    Les idées, les envies, les revendications de chacun ont été prises en compte et transmises au national.
    Nous saurons bientôt quel sera le projet et la ligne directrice de l'association pour ces prochaines années!

    Merci à tous les participants !

    20171125_103912.jpg

    20171125_103923.jpg

    20171125_104129.jpg

    20171125_104145.jpg

    20171125_104152 (1).jpg