mercredi, 18 octobre 2017

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

“La France doit repenser sa politique du handicap pour construire une société véritablement inclusive”

 

GENÈVE / PARIS (17 octobre 2017) – « Pour atteindre l'égalité de la citoyenneté des personnes handicapées, la France doit mettre fin à la ségrégation et s'orienter vers des services et un soutien inclusifs dans la communauté », a déclaré Catalina Devandas, Rapporteuse  spéciale  des  Nations  Unies  sur  les  droits  des  personnes  handicapées.

 

« Alors que le pays investit des ressources importantes pour remédier aux inégalités rencontrées par les personnes handicapées, les efforts dans ce domaine restent très cloisonnés et séparés », a déclaré la Rapporteuse spéciale dans un communiqué à l'issue de sa visite officielle pour évaluer la situation dans le pays.

 

Mme Devandas a reconnu le travail de la France pour inclure les enfants handicapés dans les écoles ordinaires, mais a déclaré que le système aurait besoin d'une transformation importante pour parvenir à une éducation inclusive pour tous. « La plupart des enfants placés dans des établissements de type résidentiel ne reçoivent pas une éducation de qualité, tandis que d'autres          ne          reçoivent          aucune          éducation          »,          a-t-elle       noté.

 

La Rapporteuse spéciale s'est également déclarée gravement préoccupée par le grand nombre de Français handicapés vivant en établissements résidentiels - au moins 300 000 en France   -   ainsi   que   quelques   6   500   autres,   dont   1   500   enfants,   en   Belgique.

 

« Les personnes handicapées, y compris celles nécessitant un accompagnement important, ont le droit de vivre dans leur communauté, de choisir elles-mêmes leur lieu et mode de résidence        »,   a  souligné          Mme             Devandas.

 

Elle a exhorté le gouvernement à fermer tous les établissements existants dès que possible et les convertir en services communautaires, y compris des logements adéquats. Elle a ajouté que « sortir les enfants des établissements devrait être une priorité politique, et que le gouvernement devrait envisager un moratoire sur les nouvelles admissions ».

 

« La France est un pays de traditions fortes et de valeurs démocratiques et républicaines, reposant sur les idéaux de ‘liberté, égalité et fraternité’. Les politiques en matière de handicap en France doivent faire siens ces idéaux afin de garantir la pleine inclusion de toutes les personnes handicapées dans la société, leur donnant plus de possibilités de vivre la vie qu’elles                              choisissent             de                              vivre       ».

 

« La pleine citoyenneté ne sera pas une réalité tant que 750 000 personnes handicapées qui sont sous tutelle ou curatelle en France, dont beaucoup sont privées de leur droit de vote, n'auront       pas       retrouvé       leur       capacité       juridique       »,       a-t-elle       ajouté.

 

Mme  Devandas  a  également  noté  que  les  personnes  autistes  et  celles  avec handicap


psychosocial sont systématiquement hospitalisées ou font l’objet de soins psychiatriques sans consentement. Elle a rappelé au gouvernement que la privation de la capacité juridique et tout type de traitement involontaire sont contraires à la Convention relative aux droits des personnes                                 handicapées.

 

« La France doit revoir et transformer son système afin de fournir des réponses et des solutions véritablement inclusives pour toutes les personnes handicapées, assurer une gestion et une répartition plus efficace des ressources, fournir des services spécialisés et un accompagnement de proximité sur la base de l’égalité avec les autres » a déclaré Mme Devandas, tout en exhortant le gouvernement à inclure les personnes handicapées dans tous les            processus                    de                    prise                    de                    décision.

 

Au cours de sa visite de dix jours, la Rapporteuse spéciale s'est rendue à Paris, Lyon, Marseille et Avignon où elle a rencontré de hauts responsables gouvernementaux, des représentants d'institutions indépendantes, des personnes handicapées, des organisations et des prestataires de services. Elle a également visité plusieurs établissements psychiatriques, des établissements cloisonnés pour personnes handicapées, une école avec des pratiques inclusives                 et                un                    projet          de                          logement         inclusif.

 

La Rapporteuse spéciale de l'ONU présentera un rapport au Conseil des droits de l'homme en mars         2019         sur         les         principales         conclusions         de         sa      visite.

 

 

 

Mme Catalina Devandas-Aguilar (Costa Rica) a été désignée par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU en tant que première Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les droits des personnes handicapées en juin 2014. Mme Devandas-Aguilar a beaucoup travaillé sur les questions liées au handicap au niveau national, régional et international avec le « Disability Rights Advocacy Fund », l'unité de l'ONU responsable de la Convention relative aux droits des personnes handicapées et la Banque mondiale. Son travail a porté sur les droits des femmes handicapées et les droits des peuples autochtones                                                                                                                                     handicapés.

 

Les Experts indépendants font partie de ce qui est désigné sous le nom des procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales, l’organe le plus important d’experts indépendants du Système des droits de l’homme de l’ONU, est le terme général appliqué aux mécanismes d’enquête et de suivi indépendants du Conseil qui s’adressent aux situations spécifiques des pays ou aux questions thématiques partout dans le monde. Les experts des procédures spéciales travaillent à titre bénévole; ils ne font pas partie du personnel de l’ONU et ils ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants des gouvernements et des organisations et ils exercent leurs fonctions à titre indépendant.

11:26 Publié dans Communiqués de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

En octobre, le sport s'invite à l'hôpital

C'est la 13e Semaine du sport à l'hôpital du 16 au 20 octobre 2017. Durant cinq jours, plus de mille enfants vont bénéficier du programme « Sport à l'hôpital » initiée par l'association Premiers de cordée. Au sein même des services pédiatriques, ils vont découvrir et surtout pratiquer de nombreux sports comme le foot, le rugby, le handball en passant par le volley, le badminton, tennis ou encore la boxe et le taekwondo...

40 initiations
Ce sont plus de 40 initiations qui seront proposées tout au long de la semaine, encadrées par des éducateurs sportifs spécialisés et des bénévoles de l'association. L'objectif ? Initier les enfants à différents sports, les amener à bouger, à se défouler et à gagner en confiance mais, avant tout, leur offrir un moment d'évasion. Le sport, bien qu'il n'ait pas vocation à soigner, permet aux enfants de se divertir et de comprendre en quoi la pratique sportive peut les aider à dépasser leur pathologie.

Pour lire l'article dans son intégralité : https://informations.handicap.fr/art-enfant-sport-hopital...

Source : Handicap.fr

09:26 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 17 octobre 2017

Annulation sortie à la Bambouseraie

C'est avec grand regret que nous vous annonçons que la sortie à la Bambouseraie Programme Sorties 4.pngProgramme Sorties 4 1.pngest annulée, faute de participants...
Une autre fois peut-être!
Nous vous joignons le programme des autres sorties proposées
Informations et inscriptions au 04.90.16.47.40

15:34 Publié dans Activités culturelles, Agenda, Sorties | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Aujourd'hui on vous parle d'une association: Les Amis de ThEoDore

article magazine municipal Avignon oct 2017.jpgAteliers Théâtre.jpgExpo ateliers créatifs 2.jpgExpo atleiers créatifs.jpgfly asso recto.jpgfly asso verso.jpgfly recto ateliers.jpg

Crée en 2011, l'association loi 1901 a pour objectif l'INCLUSION des enfants en situation d'handicap et de leur famille en milieu ordinaire. L'action de l'association s'inscrit dans un triple objectif :

Promouvoir l'inclusion des enfants en situation d'handicap par des activités et des manifestations culturelles et artistiques avec des enfants valides
Mandater des intervenants Relais Familial pour la garde à domicile d'enfants avec TSA (Trouble du Spectre Autistique)
Médiation entre les familles adhérentes et l'intervenant Relais Familial prestataire.

Le lien du Facebook de l'association : https://www.facebook.com/Les-amis-de-Theodore-21019934582...

15:28 Publié dans Autisme, Autres Associations | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Conférence/Débat à Toulon sur la sclérose en plaques

Bonjour à tous,

Nous vous partageons une information concernant la sclérose en plaques et la conférence/débat qui aura lieu autour de ce sujet à Toulon le 18 novembre 2017 de 14h à18h à l’hôpital Sainte Musse. N'hésitez pas à partager l'info et à y participer!

0001.jpg

12:27 Publié dans SEP et Groupe SEP | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 16 octobre 2017

RAPPEL SORTIE BAMBOUSERAIE A ANDUZE

Bonjour à tous,

 

Pour information nous vous rappelons que nous organisons une sortie à la Bambouseraie à Anduze le Vendredi 20 Octobre 2017

Le rendez vous est prévu à 10h00 à la Délégation et le retour  à 17H00

Nécessité de prévoir un pique-nique.

INSCRIPTIONS AU SECRÉTARIAT AU 0490164740

informations sur le lieu de la sortie : http://www.bambouseraie.com/

 

 

 

16:27 Publié dans APF, Du coté de chez nous ! | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

jeudi, 12 octobre 2017

L'autisme s'expose chez Yann Arthus-Bertrand

La fondation GoodPlanet de Yann Arthus-Bertrand (Paris 16e) accueille le 14 octobre 2017 l'événement "Autisme : au-delà des clichés" avec, notamment, une conférence sur le sujet, des ateliers pour enfants et une exposition de photographies, prises notamment par le photographe-réalisateur.
Une conférence
 
Organisée par l'association SOS autisme France, cette journée accueillera notamment une conférence intitulée "Autisme : de l'éducation à la culture en passant par l'environnement", avec Marina Carrère d'Encausse, médecin et animatrice de télévision, des membres d'associations et des experts. "La fondation de Yann Arthus-Bertrand est une boîte de répercussion de plusieurs sujets de société. Nous avons pensé qu'il était important d'y aborder l'autisme, par le prisme de l'intégration mais aussi de l'exclusion dans la société des personnes autistes", a expliqué à l'AFP sa présidente, Olivia Cattan. Environ 650 000 enfants et adultes seraient atteints de troubles du spectre de l'autisme (TSA) en France, selon les associations. Un nouveau-né sur 100 serait concerné.
 
Pour lire l'article dans son intégralité : https://informations.handicap.fr/art-expo-photo-autisme-9...
 
Source : Handicap.fr

16:56 Publié dans Autisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

AAH : le gouvernement précise les effets de sa réforme
 sur les allocataires en couple

La réforme de l’AAH pour les allocataires en couple aura des conséquences différentes selon le revenu net imposable du conjoint. S’il est supérieur à 1 125 € par mois, le montant de l’AAH resterait inchangé. S’il est inférieur à 1 000 €, l’allocataire bénéficierait totalement de la revalorisation. 

Sans doute faut-il y voir une première réponse à la pétition lancée, lundi 9 octobre, par onze associations pour dénoncer le recul des droits des personnes handicapées. Le secrétariat d’État aux personnes handicapées a en ainsi publié, mercredi 11 octobre, un communiqué de presse pour défendre sa réforme de l’allocation adulte handicapé (AAH). Il y apporte des éléments nouveaux sur ses conséquences pour les allocataires en couple.

Le gouvernement a en effet annoncé, en septembre, une revalorisation de l’AAH en deux étapes : 860 € le 1er novembre 2018 et 900 € le 1er novembre 2019. Mais il a aussi décidé, dans le même temps, de geler le plafond de ressources ouvrant droit à l’allocation pour les personnes handicapées en couple, comme l’avait expliqué Faire-face.fr.

Pour lire l'article dans son intégralité : http://www.faire-face.fr/2017/10/12/aah-couple-reforme/

Source : Faire-face.fr

16:51 Publié dans AAH, Accès aux droits | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 11 octobre 2017

Article de La Provence sur la Journée Nationale des Aidants à Avignon

0001.jpg

Nous vous partageons l'article de La Provence, sur la conférence qui a eu lieu le 6 octobre dernier, à la mairie d'Avignon, pour la Journée Nationale des Aidants.
Et nous vous donnons rendez-vous l'année prochaine!

16:43 Publié dans Actualités, Aidants | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Allocataires de l’AAH : ce que vous devez faire quand sonne l’âge de la retraite

Bonjour à tous!
Aujourd'hui un petit point sur ce qu'il se passe quand la retraite approche.

Allocataires de l’AAH : ce que vous devez faire quand sonne l’âge de la retraite

À 62 ans, les bénéficiaires de l’AAH ayant un taux d’incapacité au moins égal à 80 % peuvent continuer à percevoir cette allocation. Mais pour cela, ils doivent d’abord demander leur pension de retraite… même s’ils n’ont jamais travaillé. À défaut, le versement de leur AAH sera suspendu.

Vous aurez 62 ans dans quelques mois ? Si vous percevez l’allocation adulte handicapé (AAH), vous allez prochainement recevoir un courrier de votre Caisse d’allocations familiales (Caf). Un courrier d’« information concernant votre retraite » puisque vous allez atteindre l’âge légal de départ à la retraite. Si vous présentez un taux d’incapacité inférieur à 80 %, votre droit à l’AAH prendra fin.

En revanche, s’il est supérieur ou égal à 80 %, vous continuerez à percevoir cette allocation. Depuis le 1er janvier 2017, en effet, les Caf n’exigent plus que ces titulaires de l’AAH basculent vers l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa).

Pour lire l'article dans son intégralité : http://www.faire-face.fr/2017/10/09/aah-demarches-retraite/

Source : Faire-face.fr

14:57 Publié dans AAH, Vos droits | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook