Lettre d’information n°56 de l'association HandiVers Horizons

Comme chaque année, moins de deux semaines avant notre événement, la8ème  édition du Festival Horizons Décalés - qui va enfin accoucher après une gestation de neuf mois -, en est à la partie « communication tous azimuts ».

Eh oui, nous avons envie que toute cette énergie dépensée, ces tracts distribués, ces affiches encollées, cette information véhiculée, que tous ces artistes déplacés, ces œuvres sélectionnées, soient vus, entendus, goûtés, ressentis, discutés, partagés par un public nourri, bichonné, adoré, par vous, quoi!

Il y aura cette année en chair et en os dans la salle polyvalente de Verquières du 30 juin au 2 juillet, pour magnifier la richesse de la singularité, la force du métissage des particularités et la diversité vivifiante d’une culture plurielle et contemporaine :

KRYSTOFF FLUDER, LAURENT SAVARD, ERIC BLANC, SALE PETIT BONHOMME, ELEONORE DESPAX, CIE VOYAGEUR DEBOUT, CHRISTIAN ROCHER, LUMIERE DE CLOWN, RADIO MINDELO, MOTUS & CO, RACHEL BERTHELOT, CHRISTINE GUILLON, SOUPAPES & CULASSE,BERNARD PONTANIER, PASCAL PARSAT JEAN-PIERRE PEYRONNET, MYRIAM NOUVEL, TOT-OUT-ARTS

+ 20 clips, courts et moyens métrages !

 

Vernissage, théâtre, paëlla et concert, c’est le moment de réserver !

 

La soirée d’ouverture du festival, vendredi 30 juin sera exceptionnelle et ouverte à tous !

Ça commencera vers 18 h, avec l’inauguration du festival et le vernissage de nos six expositions ; il y aura donc un apéritif offert par la municipalité, favorable aux échanges. On discute, on boit un coup, on grignote, on est content de partager ce moment de convivialité…

 

Nous enchaînerons à 19h15 par la magnifique pièce de Théâtre SAMUEL que nous avions repéré l’année dernière pendant le festival Off d’Avignon.

La trisomie 21 peut paraître  un sujet délicat à aborder sur les planches, si ce n’est que la compagnie Le voyageur debout avec la mise en scène de Jean-Luc Bosc le fait avec énormément, d’humour, de tendresse et de talent !

La comédienne Sandrine Gelin est tout à fait fantastique puisque, seule sur scène, elle se met dans la peau et joue tous les personnages qui croisent l’itinéraire singulier de Samuel : sa maman, le médecin bien intentionné, la cousine catastrophée, Kevin le copain du foot, le chauffeur de bus, la maîtresse…

Un bel hymne à la différence, touchant et juste ; à voir absolument !

Une bande-annonce du spectacle

Ensuite, vers 20h30, nous allons commencer à avoir faim, alors une succulente paella  sera préparée sur place par notre ami Laurent et servie pour nos festivaliers; les tables seront installées dehors pour en profiter davantage.

N’oubliez pas de réserver votre repas « Paëlla », boisson et dessert compris à 17 €, spectacles inclus ! 10 € pour les enfants jusqu’à 12 ans.

Envoyez votre demande à l’adresse reservation@handivers-horizons.fr ou appelez Evelyne au 06.60.62.36.69 en indiquant votre nom et le nombre de personnes.

Nous aurons le temps de savourer le repas puisque le concert de Sale petit Bonhomme débutera à 22h.  Cela faisait un bout de temps que nous pensions les inviter pour les Horizons Décalés car depuis 2011, leurs spectacles sont développés dans une forme bilingue, en français et en langue des signes française, et cela nous interpelle sacrément. On comprend l’intérêt évident pour le public sourd, d’autant que ce n’est pas une simple traduction des chansons en langue des signes, mais d’un travail de comédien faisant partie intégrante de la mise en scène. Pour le public entendant, la danse des mains, du corps, du visage de Maud Thibault ajoute évidemment un plus, une dimension visuelle des textes permettant ce moment de partage et de découverte du monde de l’autre.

 

Dans leur nouveau spectacle, Les Mots Mariés, Jean-Jacques Mouzac, l’auteur-compositeur-interprète du groupe, pose la guitare le temps d’un spectacle pour se consacrer à ses textes. Le swing disparaît du répertoire. L’univers est plus intimiste. L’accordéon prend place au sein du trio. Il dialogue avec la guitare d’Aurélien Mouzac. Le saxophone de Francis Jauvain est aussi présent, il porte les mots. L’accordina vient donner sur quelques morceaux une couleur plus folk.

A travers ce nouveau répertoire, le groupe se balade dans un univers littéraire et musical où mots et musique ont la même place. De la chanson à texte avec des arrangements précis, beaux, tantôt dans l'épure, parfois avec virtuosité et toujours dans l'énergie. Les textes de Sale Petit Bonhomme explorent les travers de la vie. Ils touchent ceux qui doutent, trébuchent mais qui savent sourire de leurs peines passées. Simples et exigeants, poétiques et drôles, ils sont empreints d'autodérision et d'humanisme.

 

La pièce sera également audio décrite ! Nous avons voulu que cette soirée d’ouverture soit ouverte à tous, même aux enfants à partir de 7 ans.

 

Un de nos plus beaux programmes !

 

Accessibilité du festival

L'accès à la culture pour tous est quelque chose de fondamental pour laquelle nous ne transigeons pas même si les coûts que cela génère sont importants. Nous souhaitons montrer l'exemple aux autres festivals, aux autres manifestations, pourquoi pas à l'État, et surtout accueillir tous les publics dans la mixité la plus totale.

- Accessibilité financière puisque nous faisons attention à ce que le prix d’entrée soit relativement doux, nous pensons aux familles puisque nous appliquons la gratuité pour les enfants de moins de 12 ans. Nous montrons l’exemple en assurant également la gratuité pour les accompagnateurs de personnes handicapées et du coup dénonçons l'injustice que doivent subir les personnes dépendantes et les personnes non-voyantes qui ne peuvent pas se rendre seules à un spectacle, un concert, un festival… alors qu’elles devraient payer deux fois le prix de l'entrée, le leur plus celui de leur aide.

- L’accessibilité aux personnes à mobilité réduite sera assurée, avec des places de parking réservées en face de la salle qui est de plain-pied, ainsi qu’avec des toilettes mobiles accessibles.

- Signalons également que tous les court-métrages présentés sont sous-titrés et que tous les spectacles et les court-métrages sont audio-décrits en direct par Giacomina Dusol de l'association l'Œil qui écoute.

 

Enfin, des interprètes en langue des signes seront présents vendredi soir, samedi et dimanche après-midi.

Merci à l'URAPEDA  (Union Régionale des Associations de Parents d'Enfants Déficients Auditifs) et Sylvie Dhailly qui vont préparer en amont leur interprétation et œuvrer pendant tout ce week-end.

Une vidéo de présentation pour nos amis sourds.

 

Partagez notre événement Facebook

 

HandiVers Horizons est depuis longtemps à la page, entendez « la page Facebook » !

Nous avons également créé un événement afin de donner un maximum de renseignements au travers de vidéos, de photos, d’articles, d’actualités concernant les artistes qui seront présents, et aussi pour pouvoir comptabiliser une partie des personnes sujettes à venir.

 

Merci de partager l’événement un maximum, nous avons besoin de vous car un tel projet sur trois jours, en milieu rural, avec comme fil conducteur la promotion des artistes « autrement valides » et d’œuvres ayant un regard nouveau sur le handicap, la singularité, les ressemblances au travers des dissemblances, les trucs un peu zarbis, décalés, originaux, qui éveillent, émoustillent, chatouillent, grattouillent, émerveillent, émeuvent, emplissent, fraternisent, rapprochent, élargissent l’horizon … c’est pas si facile !! Mais si l’on ajoute que cette édition sera drôle, loufoque, grinçante, noire, au troisième degré, rigolote, cocasse, inattendue, hilarante, suffocante, joyeuse et décalée… forcément puisque l’humour sera un peu le second fil conducteur, alors on a du mal à faire autrement !

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel