Athlètes Bleus Handisport : cap sur Tokyo 2021!

La Fédération française handisport lance sa nouvelle campagne "Bleus Handisport". Objectif majeur : mettre en lumière les athlètes tricolores à sept mois des Jeux paralympiques de Tokyo 2021. Son credo ? #GagnonsTokyo.

 

Mettre en lumière les handisportifs de haut-niveau en ouverture d'une année 2021 aussi complexe que déterminante, tel est l'objectif de la nouvelle campagne « Bleus Handisport ». Lancée par la Fédération française handisport (FFH) le 9 février 2021, elle vise à souligner l'action de son pôle performance et haute-performance, mais aussi faire le point sur l'état de forme des différents collectifs tricolores, les sélections dans les disciplines paralympiques qu'elle gère et leurs prochains rendez-vous. Brillante, puissance, équipe, précision, conquérant, ambition... Pour l'occasion, la FFH diffuse sur les réseaux sociaux quatorze maîtres-mots inspirants, à l'image des quatorze disciplines qui participeront à Tokyo 2021.

Paralympiques : la France, bientôt dans le top 10 ?

Dans ce contexte inédit, les Bleus Handisport auront comme objectif majeur de rejoindre en nombre l'équipe de France paralympique, sous l'égide du Comité paralympique et sportif français (CPSF), et surtout de faire briller la France aux Jeux de Tokyo, qui se dérouleront du 24 août au 5 septembre 2021 (article en lien ci-dessous). Les ambitions de la FFH sont claires : rapporter a minima neuf titres pour un total de 40 médailles (comme à Rio en 2016) et contribuer à ce que la France, qui se situe pour l'heure, au 12e rang, atteigne le top 10 des nations paralympiques.

130 portraits d'athlètes

Via la plateforme évolutive « Base athlètes Bleus Handisport » (en lien ci-dessous), les internautes pourront découvrir le portrait de plus de 130 athlètes parmi lesquels Timothée Adolphe (article en lien ci-dessous), notamment champion du monde du 400m en T11 (catégorie réservée aux déficients visuels), Marie Bochet, championne paralympique de paraski née avec une agénésie ou encore Ryad Salhem, qui s'illustre en basket fauteuil. Leur motivation commune ? Atteindre la plus haute marche du podium à Tokyo.

Cap sur Tokyo 2021 !

A ce jour, 23 parasportifs qui concourent dans quatre disciplines sont d'ores et déjà assurés de s'envoler pour Tokyo, si le contexte sanitaire le permet... Il s'agit, pour l'athlétisme, de Timothée Adolphe, Pierre Fairbank, Mandy François Elie, Manon Genest, Ronan Pallier et Dimitri Pavadé, ainsi que Samir Van Der Becken, Rodrigue Brenek et Sonia Heckel pour la boccia. Anne Barnéoud, Matéo Bohéas, Thu Kamkasomphou, Isabelle Lafaye, Fabien Lamirault, Florian Merrien, Stéphane Molliens, Nicolas Savant-Aira, Maxime Thomas défendront, quant à eux, nos couleurs en tennis de table. Enfin, Claire Supiot (article en lien ci-dessous), Alex Portal, Anaëlle Roulet, Ugo Didier et Laurent Chardard tenteront de briller en natation. Les équipes de France de cécifoot et rugby fauteuil ont également gagné leur ticket pour le Japon. Leur credo ? #GagnonsTokyo !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel