Un supermarché refuse l'accès à son chien guide

Le 10 mai 2018, Emmanuel, un habitant de Beauvais de 41 ans, se présente à l'entrée de son supermarché Lidl. Malvoyant profond, il ne se déplace plus sans Linux, un labrador chien guide d'aveugle qui lui a été remis en juillet 2017. Le vigile leur refuse l'accès, invoquant le règlement. 

Emmanuel assure qu'il va quand même rentrer pour faire ses courses, comme il l'a fait le lundi précédent. Le vigile s'obstine. Emmanuel lui présente le texte de loi fourni par l'école de chiens-guides, qu'il garde toujours sur lui. Au cas où… Rien n'y fait.

Question d'hygiène

La responsable arrive et persiste en prétextant une question d'hygiène. « Elle m'explique que ce serait sale que Linux puisse poser sa truffe n'importe où », explique Emmanuel dans un message publié sur les réseaux sociaux. Il tente de la rassurer en lui assurant que maître et chien ont été éduqués pour éviter ce genre de problème. Pas moins de deux ans de travail et 25 000 euros ! « Elle ne veut rien entendre et, après cinq minutes de négociation, me demande pourquoi j'ai maintenant un chien alors qu'auparavant je venais sans… », poursuit Emmanuel. Ce dernier lui répond que ses facultés visuelles se dégradent. « Donc vous n'êtes pas aveugle », rétorque la responsable. Face aux protestations de certains clients, et notamment d'un employé de la mairie de Beauvais, elle consent finalement à le laisser passer, mais humilié, notamment par la remise en cause de son handicap, le maître préfère rebrousser chemin.

Chien et maître ne font qu'un

Ce refus fait aussitôt réagir la Fédération française des associations de chiens guides d'aveugles : « Les propos tenus par la responsable du supermarché montre le caractère insupportable et anormal de cette justification d'un handicap dans une société qui devrait être inclusive et non régressive. » Une histoire ordinaire qui met en exergue le manque de considération et d'information de grandes structures sur les lois en matière d'accessibilité. La fédération précise que « maître et chien guide ne font qu'un, et leur refuser l'accès à un lieu public équivaut à refuser l'accès à une personne en fauteuil roulant ou avec une canne. »

Pour lire l'article dans son intégralité : https://informations.handicap.fr/art-chiens-guides-wouf-853-10840.php

Source : Handicap.fr

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel