Interview

  • Changement de nom

    Dans Faire Face ce mois-ci, une interview d'Alain Rochon à propos du changement de nom de notre association.
    A lire!

    31393097_1021460561325702_7261941024883212288_n.jpg

  • Projet de loi ELAN

    Bonjour à tous
    L'APF a été interpellée sur l'accessibilité des logements et le projet de loi ELAN.
    Voici notre réponse sur France Bleu Vaucluse, dans le journal de mercredi à 8h.

    https://www.francebleu.fr/emissions/nos-journaux/vaucluse

  • Interview France Bleu Vaucluse

    Bonjour à tous!

    Petite interview de Léliane Valat, Représentante APF de Département sur France Bleu Vaucluse ce matin, à l'occasion de la manifestation contre la précarité des personnes en situation de handicap qui a eu lieu devant la préfecture à 11h.
    Un moyen de mieux comprendre notre mécontentement, à 3mn50 :

    http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/15195-29.03.2018-ITEMA_21632379-0.mp3

  • Handicap : sensibilisation 2.0

    Et si les réseaux sociaux devenaient un des meilleurs moyens d’amener le grand public à porter un autre regard sur le handicap ? C’est le pari qu’ont fait la youtubeuse Angie maman 2.0 et l’association Kondor. Elles ont réalisé une fiction et un reportage, tous deux récemment mis en ligne.

    Elle a près de 465 000 abonnés et elle s’est prêtée au jeu de la sensibilisation au handicap. Elle, c’est Angie maman 2.0, 34 ans, youtubeuse de la région lyonnaise. Ses vidéos humoristiques,  souvent des fictions, traitent de la vie de famille et des enfants. Des sujets connus puisqu’elle a été, deux ans, conseillère familiale et conjugale.

    Le 8 mars dernier, à l’invitation de l’association Kondor, elle s’est mise en situation de handicap, à Lyon. Objectif : réaliser des défis que les membres de l’association bretonne, voulant notamment sensibiliser au handicap de façon ludique et moderne, avaient imaginés pour elle.

    Pour lire l'article dans son intégralité : http://www.faire-face.fr/2018/03/22/handicap-sensibilisation-2-0/

    Source : faire-face.fr

  • Dispositif Pairs accompagnateurs

    Bonjour à tous,

     

    Vous trouverez ci-joint le reportage realisé par France bleu Vaucluse concernant le dispositif des pairs accompagnateurs.

    Voici le lien pour écouter le reportage afin d'avoir davantage d'informations sur les solutions que nous proposons à l'APF pour venir en aide aux aidants : https://wetransfer.com/downloads/5155f575200ac1c24251cdf61500026720170609071428/793852a9297ec0fc4570acd6ef774b0120170609071428/76affb

    Voici quelques photos pour illustrer la conférence de presse que nous avons organisés sur ce dispositif le Jeudi 8 Juin 2017 à la délégation

    Bonne journée 

    IMG_20170608_110137.jpgIMG_20170608_110555.jpgIMG_20170613_075448.jpg

     

     

  • 1,2,3… handicap : des photos pour décomplexer le regard sur la différence

    Après deux premiers projets Vies en roue libre (2010) et Corps & Âmes (2013), le photographe Jean-Baptiste Laissard sort un nouvel ouvrage, 1,2,3… handicap, sur le thème “enfance et handicap”. Une manière de poursuivre son travail de sensibilisation à la différence.

    Pour prendre connaissance de son interview intégrale http://www.faire-face.fr/2016/12/14/123-photo-jean-baptiste-laissard/ (source Faire Face)

    Couvertrure-livre-123-Handicap-253x300.png

  • Josef Schovanec, autiste, entre autres

    SchovanecBruno Article autisme.jpgUn homme brillant, docteur en philosophie, diplômé de Sciences-Po Paris, polyglotte… et autiste Asperger. Mais le super-héros aime bien remettre les pendules à l’heure…

    Si vous voulez lire l'article, cliquez-ici

    Propos recueillis par Vanessa Cornier

  • SOLID'AGRI : "Je permets aux handicapés d'avoir un travail stable"

    Ingénieur agronome, Solène Espitalié a fondé Solid’Agri. Une association qui emploie en CDI des personnes souffrant d’une déficience physique ou mentale et les met en relation avec des agriculteurs en quête de main-d’œuvre qualifiée.

    « Originaire de Paris, j’ai suivi des études d’ingénieur agronome à Beauvais (60). J’ai ensuite effectué des stages sur le terrain en développement humanitaire. À l’issue de ma formation, alors que mes camarades de promo faisaient des pieds et des mains pour être recrutés dans les grandes entreprises du secteur agroalimentaire, je cherchais un emploi dans le développement durable.

    Après six mois en tant que caissière dans un supermarché, j’ai accepté un poste dans un syndicat professionnel agricole à Avignon. Dans ces fonctions, je me suis aperçue que dans tous les cantons revenait la même problématique : le manque de main-d’œuvre. Notamment parce que le travail est physique et saisonnier. Dans le même temps, des personnes compétentes, mais handicapées, ne trouvent pas d’emploi.

    Sensibilisée par ma mère, institutrice en milieu hospitalier, j’ai voulu me battre contre les discriminations dont sont victimes les personnes en situation de handicap et favoriser leur insertion socioprofessionnelle. Avec quelques agriculteurs, la Mutualité sociale agricole et d’autres partenaires, nous avons créé en 2008 Solid’Agri, entreprise sociale et solidaire, à Carpentras.

    Aujourd’hui, l’association, présidée par l’agriculteur “durable” Wesley Van der Valk, compte douze personnes en CDI à temps complet, dont dix en situation de handicap (mental léger, surdité, infirmité liée à une maladie) – deux d’entre eux sont devenus chefs d’équipe –, et une centaine de clients.

    Les employés commencent par suivre une formation de deux ans, puis enchaînent toute l’année différents travaux agricoles : plantations maraîchères, récolte de fruits et légumes, de safran, vendanges et taille des vignes, nettoyages de serres, élagage…

    Et tous sont ravis de reprendre confiance en eux. Ils peuvent trouver un logement, passer le permis, acheter une voiture… Bref, devenir autonomes… Et ils travaillent en pleine nature, souvent dans un environnement magnifique. Les clients, eux, sont contents et refont appel à nous chaque année.

    Quant à moi, je suis enchantée de bosser avec mes “gars”. Ils ont des super compétences et ont toujours le sourire. En résumé, ce sont des salariés géniaux ! D’ailleurs la plupart de nos idées viennent d’eux !

    Aujourd’hui, nous élargissons nos activités pour faire face à la saisonnalité des tâches : nous avons créé un jardin thérapeutique dans un établissement pour personnes âgées, afin de favoriser le lien intergénérationnel. Nous proposons aussi nos services aux particuliers qui cherchent à faire entretenir leurs lopins de terre… À terme, nous souhaiterions récupérer les fruits et légumes déclassés pour les redistribuer à des épiceries solidaires et à des centres d’action sociale…

    Hélas, l’autonomie financière de l’entreprise n’est pas encore totalement acquise, et nous cherchons des locaux plus grands pour nous installer. Nous souhaitons aussi nous développer dans d’autres régions, notamment dans les Pyrénées et en Ile-de-France, pour faire connaître notre devise : “Cultivons le champ des possibles !” »

    Source : France Dimanche

  • Forum Talents Handicap

    Forum en ligne Talents Handicap Pour l'emploi de candidats en situation de handicap

     

    id7139_photo.jpg

    4ème édition nationale : du 18 au 22 mai 2015. (Ouverture aux candidats dès le 20 avril pour la phase de préparation).

    Le forum innovant Talents Handicap est le 1er forum en ligne utilisant une technologie de Matching, favorisant des rencontres efficaces entre Recruteurs et Candidats. D'une part, les candidats gagnent du temps car ils sont orientés vers les stands ayant des offres adéquates avec leurs profils, et d'autre part, les recruteurs sont focalisés sur les candidats adéquats, pour étudier leur candidature avec une meilleure attention.

    Lien 

    Source: handicapinfos.com 

  • "Piétinons les Préjugés"

    'Piétinons les Préjugés' : la campagne de sensibilisation lève des fonds !

    id7112_photo.jpg

     

    « Qu'est-ce que je fais, à mon niveau, pour aider la société à progresser sur le handicap ? »

     

    Dire STOP aux idées reçues et casser définitivement les barrières d'intégration sociale et professionnelle nécessite la rencontre, une bonne information sur les réalités de vie de personnes en situation de handicap et la création d'un nouveau corpus d'images positives pour que le handicap ne soit plus perçu comme une entrave. Piétinons les Préjugés, qui s'affiche dans les métros franciliens depuis le 18 mars, ambitionne d'investir durablement l'espace urbain pour diffuser un message à fort impact social. Une nouvelle idée reçue sera déclinée tous les mois de mars à novembre 2015 grâce à une mobilisation citoyenne massive via KissKissBankBank, une plateforme de levée de fonds participative.

    Lire la suite

    Lien