vendredi, 20 octobre 2017

AAH et ses compléments : pourquoi il y aura des perdants ?

Le 20 septembre dernier, à l’issue du conseil interministériel du handicap, le Premier ministre annonçait la revalorisation de l’allocation adulte handicapé de 90 pour l’ensemble de ses bénéficiaires d’ici novembre 2019 soit un million de bénéficiaires. Mais, en parallèle, le gouvernement va fusionner les deux compléments de l’AAH, complément de ressources et majoration pour la vie autonome. Et là, ce sont des milliers de personnes qui vont voir leurs ressources non pas augmenter mais diminuer. Explications, chiffres à l’appui, de Véronique Bustreel, conseillère nationale emploi/ressources à l’APF.

https://www.youtube.com/watch?v=Rxsm-NqTc08&feature=y...

 

Source : Faire-face.fr

15:57 Publié dans AAH, Accès aux droits, Handicap | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Rêves de gosse en apesanteur et en vidéo

Cet été, huit enfants et deux adultes en situation de handicap ont fait l’expérience de l’apesanteur et de la gravité lunaire au cours d’un vol parabolique en compagnie d’astronautes. Une étonnante aventure que retrace aujourd’hui une vidéo.

On les voit s’envoler, faire des sauts périlleux, partir à la poursuite d’une balle… Émerveillés et ravis. Eux qui, pour la plupart, se déplacent d’ordinaire en fauteuil ou avec des béquilles. Mais ce jour-là et pour quelques instants, ils ont été libérés de la gravité. Ils ont flotté dans la cabine d’un avion comme on a vu récemment Thomas Pesquet le faire dans l’espace, à bord de la station spatiale internationale.

22 secondes d’apesanteur à chaque parabole

Ce jour-là, en effet, huit enfants et deux adultes en situation de handicap venus de cinq pays européens participaient à un vol parabolique. Un vol bien particulier puisque l’avion, pour créer l’apesanteur, suit une trajectoire que ne prendrait jamais un vol commercial.

À partir d’une position horizontale, il se cabre soudain pour monter fortement avant d’atteindre un palier et de piquer. Cette manœuvre permet d’obtenir vingt-deux secondes d’apesanteur. Elle est répétée plusieurs fois au cours d’un même vol et peut connaître de légères variantes pour tester la gravité de Mars ou de la Lune, par exemple.

Pour lire l'article dans son intégralité : http://www.faire-face.fr/2017/10/13/reves-gosse-apesanteu...

Source : Faire-face.fr

15:24 Publié dans Handicap, Initiatives, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 10 octobre 2017

L'autisme à l'écran par les réalisateurs d'Intouchables

Le sujet a été abordé lors de l'émission Melting Pop, sur Europe 1. Olivier Nakache et Éric Toledano, cinéastes dont le dernier film, Le sens de la fête, est à l'affiche depuis le 4 octobre 2017, ont mentionné le thème de leur prochain long-métrage : l'autisme.

Beaucoup d'émotions

Les deux réalisateurs d'Intouchables, long-métrage sorti en 2011, mettant en scène un riche parisien tétraplégique et son nouvel aidant tout droit venu de banlieue, sont revenus sur ce concept auquel ils réfléchissent depuis un bon bout de temps. « C'est un film qui parle de ceux qui encadrent les enfants et les adultes autistes, expliquent-ils. Il y a beaucoup d'émotions et d'humour dans ce monde-là. »

Pour lire l'article dans son intégralité : https://informations.handicap.fr/art-toledano-film-autism...

Source : Handicap.fr

16:39 Publié dans Films, Handicap | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

« Je cours avec mon fils atteint d’une maladie neurodégénérative. »

Leur histoire rappelle celle du film De Toutes Nos Forces. Christophe Quievre, 47 ans, et son fils Gabriel, 19 ans, atteint d’un handicap mental et d’une maladie neurodégénérative, participent ensemble à des courses à pied. Pour le plaisir de former la Team Gabi et dire que, malgré le handicap, beaucoup de choses restent possibles.

« Je n’avais jamais partagé beaucoup d’activités avec Gabriel. Quand nous avons vu De Toutes Nos Forces, j’ai lu dans ses yeux que mon fils souhaitait courir avec moi. Gendarme, je suis sportif mais la course à pied, ce n’était pas vraiment mon truc. La première fois, j’ai poussé son fauteuil roulant sur huit kilomètres. Au final, quand j’ai vu le sourire de Gabriel, il n’était plus question de faire machine arrière.

Des organisateurs intrigués par notre duo

Nous avons démarré en juin 2015 avec les Foulées de la Lys, une course de dix kilomètres. La première fois, j’ai dû expliquer aux organisateurs que nous allions courir tous les deux. Au début, ils nous ont regardés interloqués mais, maintenant, la Team Gabi commence à être connue dans le Nord et le Pas-de-Calais. D’autres parents m’emboîtent le pas.

Au début, j’ai couru derrière le fauteuil de Gabriel. Puis j’ai découvert du matériel plus adapté, plus confortable pour lui et plus maniable pour moi.

De juin 2015 à début 2016, nous avons beaucoup couru, quasiment tous les week-ends. À un moment, il a bien fallu que je fasse quand même un peu attention à moi. Heureusement, j’ai fait la connaissance de jumeaux Julien et Fabien qui nous ont rejoints. Une amitié très forte s’est nouée entre nous. De là, est née la Team Gabi. Nous nous relayons autour de Gabriel pour qu’il continue de prendre du plaisir dans ces courses.

Pour lire l'article dans son intégralité : http://www.faire-face.fr/2017/10/10/course-handicap-team-...

Source : Faire Face

11:39 Publié dans Handicap, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 09 octobre 2017

Journée Mondiale du Handicap

Pour la #JournéeMondialeDuHandicap, montrez votre soutien à #HandiDon avec notre décor photo Facebook : Sur Facebook, cliquez sur "Essayez-le" et mettez directement à jour votre photo de profil !

#handicap #handidon #JourneeMondialeDuHandicap

http://bit.ly/2g52qiK

Journée Mondiale du Handicap

Pour la #JournéeMondialeDuHandicap, tentez votre chance à #HandiDon : 135 lots à gagner et de nombreuses actions à soutenir, en faveur des enfants et adultes en situation de handicap

http://bit.ly/2g52qiK

#handicap #handidon #JourneeMondialeDuHandicap

GIF SMS.gif

Journée Mondiale du Handicap

Pour la #JournéeMondialeDuHandicap, nous célébrons les 93 000 acteurs APF, dont 25 000 bénévoles qui se mobilisent partout en France pour les enfants et adultes en situation de handicap

 

#handicap #handidon #JourneeMondialeDuHandicap

Chiffre APF.png

vendredi, 06 octobre 2017

La 3° journée départementale des aidants à Avignon

C'est la Journée Nationale des Aidants ! Et à Avignon aussi!

France Bleu Vaucluse y consacre un reportage que nous vous partageons ! Deux de nos adhérents témoignent de leur position d'aidant-aidé !

A tout à l'heure, 13h30, à la mairie d'Avignon, pour une après-midi consacrée aux aidants!

La 3° journée départementale des aidants à Avignon

En France on compte 11 millions de proches aidants et plus d'un tiers d'entre eux se débrouillent seuls. La majorité estimant ne pas être suffisamment informés. C'est pourquoi cette journée va permettre de répondre à leurs interrogations.

Une conférence sera animée par le docteur Henri Lombard gérontologue, il viendra parler de "ressentir du bien-être quel que soit son état de santé". Des ateliers sont programmés avec des ergothérapeutes et des stands d'information seront présents avec de nombreux partenaires dans le but de faciliter la vie aux aidants, les aider à comprendre leurs droits et ceux des aidés dont ils ont la charge. Ensuite des temps d'échange et de parole seront proposés par des "aidants.

Pour lire l'article dans son intégralité et écouter le podcast : https://www.francebleu.fr/…/la-3deg-journee-departemental...

Source : Francebleuvaucluse.fr

10:05 Publié dans Actions de sensibilisation, Actualités, Agenda, Aidants, APF, Handicap | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Journée nationale des aidants : eux aussi, ils ont besoin de soutien

Bonjour à tous!

Aujourd'hui c'est la Journée Nationale des Aidants !

Ce vendredi, c'est la journée nationale des aidants. Ils sont 8,3 millions en France à s'occuper régulièrement d'un proche en perte d'autonomie. Et selon les associations, ils sont une majorité à ne pas savoir où s'adresser lorsque ce sont eux qui ont besoin d'aide.

8,3 millions de personnes s'occupent au quotidien d'un proche âgé, malade ou handicapé, selon les chiffres officiels. C'est une charge très lourde, morale et physique, qui peut avoir des conséquences sur la santé de l'aidant lui-même.

 

Or, "six aidants sur dix ne savent pas où s'adresser", selon Claudie Kulak, présidente du collectif d'associations organisateur de la journée nationale des aidants du 6 octobre. Pourtant, des aides et du soutien vers lesquels se tourner existent. Les centres communaux d'action sociale (CCAS) et les centres locaux d'information (Clic), ou encore de nombreuses associations, peuvent vous orienter si vous êtes dans ce cas.

 

Pour lire l'article dans son intégralité : https://www.francebleu.fr/infos/societe/journee-nationale...

Source : Francebleuvaucluse.fr

09:40 Publié dans Actions de sensibilisation, Actualités, Agenda, Aidants, APF, Handicap | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 03 octobre 2017

Une candidate en situation de handicap aux législatives

Candidate en situation de handicap, mais surtout femme engagée : Portrait de Fatima Khallouk, jeune femme qui s’est présentée aux dernières élections législatives.

Nous avons le plaisir de vous présenter le portait de Fatima, jeune femme candidate en situation de handicap lors des dernières élections législatives. Elle nous raconte cette expérience.

Fatima Khallouk, 41 ans (presque), est chargée de mission citoyenneté au sein d’une grande association de malades, après une expérience de 11 ans comme interprète de conférence et traductrice, et deux années passées à travailler sur le programme de mise en accessibilité des agences d’une banque. Fatima est en situation de handicap moteur à la suite d’une polio contractée à l’âge de 15 mois. Elle a grandi en Bourgogne dans une famille ouvrière, aux côtés de 6 frères et sœurs qui sont des exemples de ce que l’école républicaine peut réussir de meilleur. Lors des dernières Législatives, Fatima, plébiscitée par les militants de son parti, s’est lancée dans l’aventure du suffrage universel.

Quel était votre engagement politique ces dernières années ?
D’aussi loin que je me souvienne, dès le début de l’adolescence, je crois, je me suis intéressée à la chose publique, à la lutte contre les injustices sociales. Ma famille était très politisée alors et je me suis située à gauche, bien avant de pouvoir voter. Plus tard, je me suis engagée dans le syndicalisme étudiant, puis au PS, en parallèle de mes engagements associatifs. Après les reniements successifs de ce parti, j’ai décidé d’adhérer au Parti Communiste Français, dont je me sentais proche (j’étais plutôt PS-aile très à gauche que Rocard-Valls évidemment).

Pour lire l'article dans son intégralité : https://www.handirect.fr/candidate-en-situation-de-handic...

Source : Handirect.fr

11:18 Publié dans Handicap, Initiatives | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook