Web - Page 5

  • Gare dans l'Aisne un jeune homme homme handicapé mort pour cause d'inaccessibilité

    gare-La-Fere.jpg

    Gare de La Fère dans l’Aisne : un jeune homme handicapé mort pour cause d’inaccessibilité

     

    Un jeune homme en fauteuil roulant est mort, jeudi 16 avril, en essayant de traverser les voies ferrées de la gare de La Fère, dans l’Aisne. Une gare inaccessible aux personnes handicapées.

    Le fauteuil roulant de Christophe Dupuis a été percuté par un train, jeudi 16 avril, à la gare de La Fère (Aisne). Le jeune homme de 32 ans, atteint de sclérose en plaques, a été tué sur le coup. Il traversait la voie ferrée pour rejoindre le quai lorsqu’un convoi de marchandises est arrivé. « Sophie, sa compagne a essayé de bouger le fauteuil qui était bloqué. Elle n’y est pas arrivée », a expliqué David Thédé, un témoin du drame, au quotidien L’Union.

    Lire la suite

    Lien

     

  • Scolarisation des élèves

    Scolarisation des élèves lourdement handicapés : un constat sévère des inspections générales

    On ignore combien ne bénéficient "d´aucune forme de scolarisation", "10 000 ? 20 000 ? 30 000 ?".

    On ignore combien ne bénéficient "d'aucune forme de scolarisation", "10 000 ? 20 000 ? 30 000 ?".

     
    "Plus de 100 000 enfants, adolescents ou jeunes adultes sont éloignés de l'école en raison de la maladie ou du handicap dont ils sont porteurs", soulignent dans un rapport les deux inspections générales de l'Education nationale, celle des affaires sociales et le contrôle financier. Ils ajoutent qu'on ignore combien ne bénéficient "d'aucune forme de scolarisation", "10 000 ? 20 000 ? 30 000 ?". La loi reconnaît pourtant à tous ces jeunes porteurs de handicap "le droit d'accéder , autant que possible, à un établissement scolaire de droit commun, avec les élèves de leur âge" et "le droit à une adaptation de leur parcours de formation initiale à leurs besoins et aux contraintes qui résultent de leur handicap ou de leur maladie, à travers un projet personnalisé de scolarisation (PPS)".

    Le changement attendu n'a pas été accompli
    "Le changement attendu a-t-il été accompli ? A ce stade, la réponse ne peut qu'être négative", ont-ils constaté. En ce qui concerne les unités d'enseignement au sein des établissements médico-sociaux et de santé, "la signature des conventions constitutives a beaucoup tardé et est loin d'être achevée", et "elle n'a modifié ni le volume des moyens attribués ni même leur répartition". Les jeunes qui sont accueillis dans ces établissements "arrivent sans 'projet personnalisé de scolarisation' et, dans la grande majorité des cas, sans même une prescription faisant état de leurs besoins de formation". Finalement, "le dispositif d'enseignement n'a que peu évolué au cours des dernières décennies", du fait de "la multiplicité des acteurs concernés", de "l'éparpillement des responsabilités au niveau territorial", de "l'absence de données fiables", du "défaut de pilotage", de "l'insuffisance de l'impulsion nationale et de la communication autour du changement attendu".
     
    Source: handicapinfos.com
     
     
     
  • Droits personnes handicapées

    Droits des personnes handicapées : les retards coupables de la France

     

    Rendu public le 17 février, le rapport du Commissaire européen aux droits de l’Homme, Nils Muižnieks, dresse un bilan critique de la politique française en matière des droits des personnes handicapées. Il souligne l’écart persistant entre les lois et la réalité.

    « La question du handicap est rarement abordée sous l’angle des droits de l’Homme en France. Bien que le cadre juridique se soit développé et donne la priorité à l’autonomie et à l’inclusion dans la société (…), celles-ci ne sont toujours pas garanties en pratique, en raison des difficultés de mobilité et d’accessibilité et des défaillances des dispositifs d’orientation et d’accompagnement des personnes handicapées. »

    C’est ce rapport sans concession, rappelant la France à ses engagements et à ses lois en matière de droits humains, que le Commissaire européen, Nils Muižnieks (photo), vient de publier. N’évitant aucun sujet, il se dit ainsi « préoccupé » par l’exil contraint de milliers de Français handicapés – notamment mentaux – en Belgique et « déplore » les discriminations persistantes sur le marché de l’emploi des personnes handicapées, notamment leur traitement salarial en Ésat.

    Source: www.faire-face.fr

    Lien

  • Éducation

    Les parents d’élève(s) handicapé(s) donnent un bon point à l’école

    Les parents d’élève(s) handicapé(s) donnent un bon point à l’école

    Le ressenti des parents d’élève(s) handicapé(s) se révèle globalement positif sur l’école fréquentée, l’enseignement reçu et le bien-être de leur(s) enfant(s), selon une étude du ministère de l’Éducation nationale. Cependant, la minorité des parents mécontents est plus importante que parmi les autres familles.

    Ce n’est pas un 20/20 mais cela équivaut au moins à des félicitations. Pour 75 % des parents d’élève(s) handicapé(s), l’école fréquentée par leur(s) enfant(s) est « tout à fait » celle qu’ils voulaient pour lui. Selon l’étude du ministère de l’Éducation nationale, ce pourcentage est même légèrement supérieur que pour les parents d’enfant(s) non-handicapé(s).

    Plus de 80 % des 8 ans handicapés scolarisés en milieu ordinaire

    Sans doute ce haut niveau de satisfaction tient-il à l’évolution de l’accueil des élèves en situation de handicap au sein des écoles. À la rentrée 2013, 82 % des enfants handicapés nés en 2005 – contre 75 % de ceux nés en 2001 – étaient scolarisés en milieu ordinaire (en classe ordinaire ou en classe spécialisée) ; moins de 14 % en milieu spécialisé (22 % pour la génération 2001) ; et près de 5 % en ordinaire + spécialisé (près de 3 % pour la génération 2001).

     

    Source: www.faire-face.fr

    Lien

     
  • Parkinson

    Parkinson : le stylo vibre et l’écriture devient lisible

    Parkinson : le stylo vibre et l’écriture devient lisible
    Ce stylo vibrant aiderait les malades parkinsoniens à retrouver une écriture plus aisée et plus lisible.
     

    En stimulant les muscles de la main, le stylo vibrant permet aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson de renouer avec une écriture lisible.

    Les tremblements constituent l’un des symptômes les plus identifiables de la maladie de Parkinson. Ils affectent, notamment, l’écriture. Plus précisément, cette maladie provoque une micrographie, à savoir une écriture devenant de plus en plus petite et difficilement lisible avec l’évolution de cette affection neurodégénérative.

    Un stylo pour écrire plus gros

    C’est contre cette difficulté qu’ont travaillé deux étudiants britanniques du Royal College of Art et de l’Imperial College de Londres. Ils ont mis au point le stylo ARC, conçu à l’origine pour sensibiliser le grand public aux conséquences de la maladie de Parkinson. Ce stylo vibrant à haute fréquence s’est révélé encore plus utile que prévu : testé par les malades, il stimule les muscles de la main et les aiderait ainsi à retrouver une écriture plus aisée et plus lisible. Chiffres à l’appui : 86 % d’entre eux écrivent plus gros après avoir utilisé ce stylo.
     
    Source: faire-face.fr
     
    Lien
     
     
  • Evenement

    11ème édition des Trophées APAJH : les candidatures sont ouvertes !

    Les projets innovants, inattendus, créatifs… et citoyens sont attendus jusqu’au 21 août 2015.
     
    Les projets innovants, inattendus, créatifs… et citoyens sont attendus jusqu’au 21 août 2015.
     
    Cérémonie pionnière au sein du monde du handicap, les Trophées de l’APAJH s’inscrivent dans une vision positive et inclusive du handicap. Ils récompensent des initiatives d’origine publique ou privée permettent la pleine citoyenneté des personnes en situation de handicap. Les candidats ont jusqu’au 21 août pour déposer leur dossier ; les lauréats seront sélectionnés par un jury composé de personnalités issues de différents horizons (politiques, institutionnels, médiatiques, associatifs).
     
    Source: handicapinfos.com
     
     

     

  • "Piétinons les Préjugés"

    'Piétinons les Préjugés' : la campagne de sensibilisation lève des fonds !

    id7112_photo.jpg

     

    « Qu'est-ce que je fais, à mon niveau, pour aider la société à progresser sur le handicap ? »

     

    Dire STOP aux idées reçues et casser définitivement les barrières d'intégration sociale et professionnelle nécessite la rencontre, une bonne information sur les réalités de vie de personnes en situation de handicap et la création d'un nouveau corpus d'images positives pour que le handicap ne soit plus perçu comme une entrave. Piétinons les Préjugés, qui s'affiche dans les métros franciliens depuis le 18 mars, ambitionne d'investir durablement l'espace urbain pour diffuser un message à fort impact social. Une nouvelle idée reçue sera déclinée tous les mois de mars à novembre 2015 grâce à une mobilisation citoyenne massive via KissKissBankBank, une plateforme de levée de fonds participative.

    Lire la suite

    Lien

  • Cain

    Cain-France-2-bis-660x330.jpgDécouvert en 2012, Caïn, flic paraplégique, à la langue bien pendue et aux méthodes peu orthodoxes, s’est rapidement imposé au point de devenir un héros récurrent de la fiction française sur France 2.

     

    Retour comme dans un fauteuil pour Caïn sur France 2

    Un an après le final de la saison 2, le capitaine Caïn faisait son retour sur France 2 vendredi 3 avril. Une rentrée sur les chapeaux de roues puisque plus 3 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous. Dialogues incisifs, personnages attachants qui gagnent encore en épaisseur, intrigues en fil rouge séduisantes, malgré quelques faiblesses scénaristiques récurrentes : cette nouvelle saison apparaît comme prometteuse.

    Lire la suite

    Lien

     

  • Sclérose en plaques

    Sclérose en plaques : une remyélinisation efficace dépend de l’élimination des débris de myéline

    id7107_photo.jpg

    Le bon fonctionnement des mécanismes de la remyélinisation peut être entravé par l’agglomération de débris de myéline aux sites de démyélinisation.

     

    La sclérose en plaques se caractérise par la dégradation de la gaine de myéline des fibres nerveuses du système nerveux central (SNC), phénomène baptisé démyélinisation. Le processus contraire, soit la réparation naturelle de la myéline, est appelé remyélinisation. Or, ce processus s’avère compromis dans le contexte de la SEP, en particulier dans les formes progressives de cette maladie où la démyélinisation l’emporte sur la remyélinisation, entraînant du coup une dégénérescence neuronale chronique et une accumulation de l’incapacité.

    Lien

    Source: handicapinfos.com

  • Aventures de Médecine

     

     

    capture-ecran-660x330.jpgs

    Réparer l’humain : prothèses, membres robotisés et implants neuronaux

     

    Jusqu’au mardi 7 avril, L’Homme réparé, un documentaire sur l’histoire des prothèses diffusé cette semaine sur France 2, est à voir ou revoir en replay.

    Les différents types de handicaps et manières de pallier leurs conséquences : voilà le sujet de L’Homme réparé, un épisode de la série thématique Aventures de médecine présenté par Michel Cymes, animateur télé et médecin. Diffusé sur France 2 en prime time, le mardi 31 mars, ce documentaire prenant et passionnant, est disponible en replay sur France TV pluzz jusqu’au 7 avril.

    Lire la suite

    Lien