APF France handicap Revendications - Page 4

  • Adaptation de la société au vieillissement : et le handicap ? L’avis de l’APF

    apf,adaptation au handicap,reforme territorialeConsternée de l’absence de la question spécifique de l’avancée en âge des personnes en situation de handicap dans le projet de loi de l’adaptation de la société au vieillissement, l’APF a transmis son avis au gouvernement.

    L’association a également interpellé Marylise LEBRANCHU, Ministre de la réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction Publique et André Vallini, Secrétaire d’Etat à la réforme territoriale, sur les conséquences éventuelles de la réforme territoriale pour les Maisons  départementales des personnes handicapées.

    Enfin l’APF a aussi interpellé Ségolène NEUVILLE, Secrétaire d’Etat chargée de la lutte contre l’Exclusion et des personnes handicapées et Laurence ROSSIGNOL, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes Agées et de l’Autonomie  sur l’abondement - nécessaire et attendu - des fonds départementaux de compensation par l'Etat.

    Source: Reflex Handicap

  • Accessibilité : l’APF déplore des délais encore trop longs !

    Suite au vote de l’Assemblée nationale autorisant le gouvernement à modifier par Ordonnance les délais de mise en accessibilité, l’Association des paralysés de France (APF) fustige les délais envisagés allant jusqu’à 10 années supplémentaires.

    Si le dispositif des Agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) est devenu obligatoire pour les établissements recevant du public, l’APF regrette qu’il ne le soit toujours pas pour les transports. Le montant des sanctions prévues reste également inconnu.

    Outre la campagne de mobilisation attendue du gouvernement, il est inacceptable pour les personnes en situation de handicap et leur famille d’attendre 10 années de plus ! L’APF souhaite que le délai maximum supplémentaire soit de 3 ans.

    L’association demande également la mise en place de dispositifs incitatifs et de sanctions lourdes et dissuasives pour les acteurs ne respectant pas la législation.

    L’APF rappelle que l’accessibilité universelle concerne l’ensemble de la population et que plus de 220 000 personnes ont dit OUI à l’accessibilité sur www.necoutezpasleslobbies.org.

    Parmi les différentes mesures abordées lors de l’examen de ce projet de loi, l’APF dénonce notamment :

    - les délais envisagés : 3, 6 ou 9 ans supplémentaires selon la catégorie d’établissements ou de transports. Ces délais supplémentaires sont inacceptables alors que l’obligation d’accessibilité date de 1975 !

    L’APF demande des délais resserrés : 3 années supplémentaires maximum pour tous les types d’établissements recevant du public ou de transports en commun.

    - l’affirmation selon laquelle les Agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) sont le fruit d’une concertation et de résultats partagés. Si l’APF a effectivement participé à ces réunions de travail, en présence d’autres branches professionnelles et d’associations d’élus locaux, elle n’a pas accepté pour autant les orientations retenues qui ne vont pas dans le sens d’une accessibilité universelle.

    - la possibilité de ne pas introduire de « sanctions lourdes et dissuasives » pour les acteurs ne respectant pas la législation. Comment faire de ces Ad’AP un dispositif efficace et respecté si aucune sanction n’est prévue dans les transports ou si le montant de celle-ci est minime dans le cas des établissements recevant du public ? L’APF attend de l’Ordonnance qu’elle concrétise un réel volontarisme politique.

    L’association demeure en colère et attend que des délais raccourcis, 3 années supplémentaires maximum, soient inscrits dans l’Ordonnance. L’APF rappelle que l’accessibilité est un droit fondamental qui concerne l’ensemble de la population (personnes en situation de handicap, personnes âgées, femmes enceintes, parents avec poussettes, etc.) et qui a déjà mobilisé plus de 220 000 personnes en moins de 3 mois sur www.necoutezpasleslobbies.org.

  • "Fin de la ségrégation espaciale !" Léliane Valat

     apf,appel des 100,rassemblement paris,léliane valat,accessibilité

    La délégation de Vaucluse remercie vivement la représentante départemental Léliane Valat pour ce geste de lutte en défense des personnes en situation de handicap et leur droit à l'accessibilité.

    Vous pouvez regarder et écouter ci-dessous le discours transmis dans le cadre du grand rassemblement intitulé « Liberté - Égalité - Accessibilité : l’appel des 100 ! » qui a eu lieu à Paris le mardi 13 mai. Ce rassemblement reposait sur la prise de parole de 100 représentants de l’APF, venus de toute la France, dans un format court et impactant : 1 minute par intervenant pour témoigner de la colère des personnes en situation de handicap concernant le manque d’accessibilité et les nouveaux délais annoncés.

    Vous pouvez regarder la vidéo en cliquant sur Léliane Valat "Fin de la ségrégation espacial !"

  • Accessibilité des quais de gare : l’APF attend de la polémique qu’elle soit utile !

    Suite aux déclarations de Ségolène Royal et de Claire-Lise Campion au sujet de la mise en accessibilité de 1300 quais de gare et de la polémique sur la taille des trains, l’APF attend un réel engagement en faveur de l’accessibilité des quais de gare.

    L’APF demande à la SNCF, à RFF et aux conseils régionaux de prendre les bonnes mesures et de s’engager fermement en prévoyant une mise en accessibilité systématique des quais à l’occasion des travaux qui auront lieu dans les mois à venir.

    Car l’inaccessibilité des établissements recevant du public, des transports en commun et de la voirie rabotent quotidiennement la vie de millions de personnes en situation de handicap.

    L’APF rappelle que l’accessibilité ne doit pas être uniquement dictée par des effets d’aubaines mais doit être mise en œuvre dans le cadre d’une politique d’investissement ambitieuse qui répond à des engagements forts.

    Alors que les futurs agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) ne laissent entrevoir une mise en accessibilité des quais de gare qu’en 2024, il semble aujourd’hui, que la mise en accessibilité de 1300 d’entre eux puisse être réalisée en quelques mois. L’APF se réjouit de cette bonne nouvelle et constate que l’accessibilité devient soudainement possible lorsqu’il s’agit de réagir à une polémique ! 

    Mais alors qu’on évoque la situation de 1300 quais de gare, que vont devenir les 7400 quais restants ? L’APF ne veut pas attendre 2024 pour que soient réalisés les aménagements de ces quais et demande une mise en accessibilité dans des délais plus courts.

    L’APF souhaite que les trains puissent accéder aux gares ; elle souhaite aussi et surtout que tous les voyageurs puissent accéder aux trains.

    Ainsi, à défaut de pouvoir compter sérieusement sur de nouvelles polémiques, l’APF attend la mise en place de politiques d’investissement claires et concrètes en faveur de l’accessibilité. L’association rappelle qu’elle attend également des délais significativement resserrés dans le cadre des Ad’AP et que plus de 220 000 personnes se sont déjà engagées pour l’accessibilité sur www.change.org/accessibilite.

  • L'APPEL DES 100, Liberté Egalité Accessibilité.

    apf, accessibilité, appel des 100, manifestation paris

    "Je présente mes vifs remerciements de la part des personnes handicapées du Vaucluse pour la super organisation de cette action "l'Appel des 100", action tellement nécessaire pour faire part de notre exaspération, de notre incompréhension face au nouveau report de la loi pour l'accessibilité de TOUS. Cette manifestation inédite,  bien pensée,  bien organisée me pousse à clamer ma reconnaissance et ma fierté d'avoir participé à ce nouveau grand mouvement mis en place par  l' APF.  


    apf, accessibilité, appel des 100, manifestation parisMes remerciements vont vers toutes les personnes qui depuis des mois ont réalisés un travail que l'on ne voit pas, enfin que certaines personnes ne veulent pas voir. L' APF depuis 80 ans a atteint un super niveau d'expériences, d'exemplarité, de transparence, de solidarité, de défense des droits des personnes en situation d' handicap. C'est un grand mouvement qui n'est pas prêt de s'éteindre..... les personnes présentes sur place ou derrière leurs écrans ou proches de nous par la pensée, le prouvent.


    Merci au Président, au directeur, aux salariés du siège national, aux membres du CA.   Merci à tous ceux qui ont portés et soutenus de près ou de loin cette manifestation.   Merci à Philippe CROIZON qui s'est engagé et est venu témoigner.   Merci aux autres associations présentes qui ont témoignés également des difficultés liées à la non accessibilité, merci aux adhérents, aux représentants de toutes les délégations de France qui ont contribués à la réussite de cet évènement.  Merci à tous les anonymes qui nous soutiennent en signant la pétition MERCI MERCI ET ENCORE MERCI  L'action continue !  "
    Comme le dit Mireille LUQUE : L'accessibilité n'est pas un "caprice" mais un besoin vital et jeapf, accessibilité, appel des 100, manifestation paris suis certaine que vous comprenez que dans vital il y a VIE.


    voir le lien et les commentaires de l'article publié le 13 mai sur le blog faire face:

    http://www.faire-face.fr/archive/2014/05/13/l-apf-lance-son-appel-a-la-republique-pas-de-citoyennete-san-69588.html

    Pour avoir l'intégralité du discours lu par la représentante du conseil départemental du Vaucluse, cliquez ici

    Voir l'intégralité des photos ici


    Léliane VALAT
    Représentante du conseil départemental APF 84.

  • Accessibilité : retour sur le rassemblement national du 13 mai à Paris et sur les mobilisations en province

    Alain-Rochon-par-Jerome-Deya.jpgL’APF organisait le 13 mai dernier son rassemblement national pour l’accessibilité : « Liberté – Égalité – Accessibilité : l’appel des 100 ! », place de la République à Paris.

    100 représentants APF venus de toute la France et des associations (UNIOPSS, GIHP, ANPIHM, CDTHED, GFPH et OMPH, ADVOCACY France) ont pris la parole pour exprimer leur colère et leur refus d’attendre jusqu’à 10 ans de plus pour une France accessible. Un événement retransmis en direct sur le site www.necoutezpasleslobbies.org.

    En parallèle, des mobilisations étaient organisées dans plusieurs villes et d’autres encore sont annoncées ! 

    Cette mobilisation générale marque une grande étape dans le combat de l’APF pour l’accessibilité universelle.

    L’objectif de 200 000 signataires à la pétition pour l’accessibilité a été atteint : un formidable mouvement de solidarité qu’il faut encore amplifier !

    Consultez les retombées médias de cette grande mobilisation.

    Découvrez l’album photos.

    Retrouvez prochainement toutes les interventions filmées du 13 mai sur la chaîne YouTube de l’APF !

  • L'appel des 100: Rassemblement pour l'Accessibilité. DOSSIER DE PRESSE

    l'appel des 100II.jpg

    Après bientôt 40 ans d’attente et deux lois inappliquées en matière d’accessibilité, l’Association des paralysés de France (APF) déplore les délais proposés par le gouvernement pour la mise en accessibilité de la France : jusqu’à 10 ans de plus !

    Ainsi, après avoir lancé une pétition, portée par Philippe Croizon, pour dire OUI à l’accessibilité qui a récolté plus de 188.000 signatures en quelques semaines, l’APF amplifie ce mouvement en organisant un grand rassemblement national, mardi 13 mai de 11h à 15h, place de la République à Paris : « Liberté - Égalité - Accessibilité : l’appel des 100 ! »

    Ce rassemblement repose sur la prise de parole de 100 représentants de l’APF, venus de toute la France, dans un format court et impactant : 1 minute par intervenant pour témoigner de la colère des personnes en situation de handicap concernant le manque d’accessibilité et les nouveaux délais annoncés.

    L’APF attend aujourd’hui du gouvernement des engagements fermes à la hauteur des enjeux : des délais resserrés et des sanctions fortes pour tous les acteurs ne respectant pas l’obligation d’accessibilité !

    Pour lire l'intégralité du communiqué de presse, cliquez ici.

  • Le rassemblement national pour l’accessibilité diffusé en direct sur internet le 13 mai !

    l'appel des 100.png

    Le 13 mai dès 11h cliquez sur les liens suivants pour suivre la manifestation en direct de l'Appel des 100 :

    www.necoutezpasleslobbies.org

    ou

    www.apf.asso.fr

  • Liberté-Égalité-Accessibilité: l’appel des 100 !

    " Accessibilité: 40 ans d'immobilisme ça suffit !

    La liberté d'aller et de venir ne peut pas attendre 10 ans de plus !"

    Rassemblement pour l'accessibilité

    100 représentants APF venant de toute la France prendront la parole

    Mardi 13 mai de 11h à 15h

    Place de la République à Paris

     

    l'appel des 100.jpg

     

    Après bientôt 40 ans d’attente et deux lois inappliquées en matière d’accessibilité, l’Association des paralysés de France (APF) déplore les délais proposés par le gouvernement pour la mise en accessibilité de la France : jusqu’à 10 ans de plus !

    Ainsi, après avoir lancé une pétition (www.change.org/accessibilite), portée par Philippe Croizon, pour dire OUI à l’accessibilité qui a déjà récolté plus de 170.000 signatures en quelques semaines, l’APF amplifie ce mouvement en organisant un grand rassemblement national : Liberté - Égalité - Accessibilité : l’appel des 100 !

    Avec cette manifestation, les adhérents de l’APF souhaitent être entendus afin d’obtenir des délais plus courts.

    Ce rassemblement repose sur la prise de parole de 100 représentants de l’APF dans un format court et impactant : 1 minute par personne pour témoigner de la colère des personnes en situation de handicap concernant le manque d’accessibilité !

    L’ensemble de la manifestation sera filmée et diffusée en direct sur Internet.

    Plus d’infos sur : www.necoutezpasleslobbies.org.

  • l'APF estime que le plan d'économies "aggrave la précarité" des personnes handicapées.

    manuel-valls-elysee-palace-in-paris_4879889.jpg

    L’Association des paralysés de France (APF) déplore les annonces faites hier par le Premier ministre dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards d’euros, qui impactent les ressources, déjà faibles, des personnes en situation de handicap !

    Si l’AAH (allocation adulte handicapé) n’est pas gelée, elle n’en reste pas moins largement sous le seuil de pauvreté ! Et une augmentation du niveau de l’inflation ne constitue en aucun cas une amélioration du pouvoir d’achat des personnes en situation de handicap !

    Quant aux pensions d’invalidité, elles sont purement et simplement gelées jusqu’en octobre 2015, soit une perte sèche de pouvoir d’achat pour les nombreuses personnes en situation de handicap qui en bénéficient !

    L’APF demande au Premier ministre que les pensions d’invalidité et les retraites les plus faibles ne soient pas gelées et qu’une réponse concrète et durable à la précarité des personnes en situation de handicap soit apportée dans le cadre de la mission de François Chérèque sur la pauvreté.

    L’association rappelle qu’elle demande la création d’un revenu égal au montant du SMIC brut et soumis à cotisations pour toutes les personnes ne pouvant pas ou plus travailler.

    Lire le communiqué de presse

    Source: Reflex-Handicap