Vos droits - Page 7

  • Conférence nationale du handicap

    10 ans après la loi de février 2005, la mobilisation de tous est indispensable pour l'inclusion des personnes handicapées

     

    id6986_photo.jpg

     

    La Conférence nationale du handicap, présidée par le Président de la République, a fixé les objectifs de la politique du handicap selon trois axes forts...



    A l’occasion du dixième anniversaire de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, Marisol Touraine, ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, et Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, se sont rendues à l’Institut Mutualiste Montsouris, afin de visiter les services de gynécologie et d’obstétrique ayant mis en place des modalités adaptées d’accueil et de consultation pour les femmes en situation de handicap.

    Lien

    Source: handicapinfos.com

  • Manifestations pour défendre l'accessibilité

    cercueil-accessibilité-brûle-660x330.jpg

    Tous dans les rues pour défendre l’accessibilité

     

    Dix ans après l’adoption de la loi de 2005 sur le handicap, des associations et fédérations, à l’appel du Collectif pour une France accessible, ont organisé des mobilisations dans de nombreuses villes de France. Les manifestants protestent contre l’ordonnance du 26 septembre qui assouplit les règles d’accessibilité.

    Journée de deuil à Perpignan, ce mercredi 11 février. Des manifestants ont symboliquement enterré la loi de 2005 dix ans jour pour jour après son adoption par le Parlement. « De nombreux engagements contenus dans cette loi ne sont toujours pas appliqués, explique Frédéric Manga, le directeur de la délégation APF des Pyrénées Orientales. Le plus marquant concerne l’accessibilité. »

    Lire la suite

    Lien

  • Salon européen de l'accessibilité

    4ème édition du salon européen de l’accessibilité et de la conception universelle

     

    id6985_photo.jpg

     

    Rendez-vous Mardi 10 et Mercredi 11 Mars 2015 de 9h30 à 18h00.



    Urbaccess, rendez-vous incontournable qui rythme l’année des acteurs de l’accessibilité, tiendra sa 4ème édition les mardi 10 et mercredi 11 mars 2015, au Paris Event Center - Porte de la Villette.

    Urbaccess est le salon européen de l’accessibilité et de la conception universelle :

    Qui réunit les experts, favorise les échanges, présente les innovations et les solutions qui répondent aux exigences d’accessibilité pour tous.

    Qui met en relation toutes les parties prenantes de l’accessibilité : décideurs, gestionnaires d’établissement, concepteurs, industriels, architectes, etc.

    Qui sensibilise sur les bénéfices d’une politique d’accessibilité universelle et apporte des réponses.

    Lien

    Source: handicapinfos.com

  • Le taux d'emploi des personnes handicapées a continué de progresser

    4,9% de personnes handicapées employées dans la fonction publique

     

    id6975_photo.gif

     

    La création de ce fonds avait été décidée par la loi handicap du 11 février 2005, qui avait confirmé l'obligation d'emploi de 6% de personnes handicapées pour les entreprises publiques et privées (fixée en 1987).



    Le taux d'emploi des personnes handicapées a continué de progresser en 2014 dans la fonction publique pour atteindre 4,9% contre 4,64% l'année précédente, selon le Fonds d'insertion pour les personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP).

    La création de ce fonds avait été décidée par la loi handicap du 11 février 2005, qui avait confirmé l'obligation d'emploi de 6% de personnes handicapées pour les entreprises publiques et privées (fixée en 1987). Créé officiellement par décret du 3 mai 2006, ce fonds géré par la Caisse des Dépôts collecte les contributions financières des employeurs publics qui n'atteignent pas ce taux de 6%. Ces fonds sont redistribués pour favoriser l'emploi des personnes handicapées (adaptation des postes de travail, formations...).

    Lien

    Source: handicapinfos.com

  • Service Civique

     

    affiche-promotion-service-civique-campagne-2012-600x330.jpg

     

    Un service civique pour tous les jeunes

     

    Tout jeune candidat au service civique se verra proposer une mission d’intérêt général, promet François Hollande. L’offre vaut aussi pour les jeunes en situation de handicap, encore peu nombreux parmi les volontaires.

    « Tout jeune pourra faire un service civique dès le 1er juin, à sa demande. » Lors de sa conférence de presse du 6 février, François Hollande a annoncé qu’il voulait mettre en place « un service universel pour les jeunes ». Le gouvernement va donc développer ce service, créé en 2010. Faute de moyens suffisants, l’Agence du service civique ne satisfait en effet aujourd’hui qu’une demande sur quatre. En 2014, 35 000 personnes âgées de 16 à 25 se sont engagées pour 6 à 12 mois, dans une mission d’intérêt général. François Hollande veut « mettre toutes les collectivités, toutes les associations, tous les ministères en capacité de proposer 150 000 ou 160 000 missions ».

    Lire la suite 

    Lien 

  • Accessibilité

    Photo-manifestants-en-faveur-de-laccessibilité-à-Nantes-en-décembre-2014-640x330.jpg

     

    Accessibilité : mobilisation avant améliorations ?

     

    Un collectif d’associations appelle à manifester le 11 février contre l’ordonnance accessibilité. Ségolène Neuville assure que des « ultimes améliorations » seront apportées au texte, lors du débat parlementaire.

     

    Une petite porte ouverte ? Le compte-rendu du conseil des ministres du 4 février laisse espérer que l’ordonnance du 26 septembre sur l’accessibilité puisse être amendée. La secrétaire d’État en charge des personnes handicapées y a présenté le projet de loi ratifiant l’ordonnance du 26 septembre 2014 relative à l’accessibilité. Pour entrer en application, les parlementaires doivent encore approuver ce texte. « L’examen au Parlement du projet de loi de ratification permettra d’apporter d’ultimes améliorations au dispositif », précise le compte-rendu.

    Lire la suite 

    Lien 

     

  • Dix ans de la loi handicap de 2005

     

     

    DIX ANS DE LA LOI HANDICAP DE 2005 :

    Le Collectif pour une France accessible appelle à la mobilisation le 11 février !

     

    A l’occasion des 10 ans de la loi handicap du 11 février 2005, le Collectif pour une France accessible appelle à se mobiliser, partout en France, pour dénoncer l’Ordonnance relative à l’accessibilité du 26 septembre dernier qui annihile les ambitions et objectifs de mise en accessibilité de la France. Alors que les établissements recevant du public et les transports en commun devaient être accessibles en 2015, le gouvernement propose un retour en arrière inacceptable en anéantissant les principes initiaux de la loi, et ce, alors que l’obligation d’accessibilité date de 1975 !

    Ainsi, le Collectif pour une France accessible qui regroupe des associations représentatives de personnes en situation de handicap, personnes âgées, personnes retraitées, usagers des transports publics, piétons, parents, familles et cyclistes appelle à un rassemblement à Paris devant l’Assemblée nationale le 11 février pour montrer sa colère ! Et des mobilisations sont d’ores et déjà prévues dans plusieurs villes en France.

    Le collectif demande notamment aux parlementaires de ne pas ratifier, en l’état, l’Ordonnance qui leur sera présentée prochainement par le gouvernement.

     

    Le Collectif pour une France accessible dénonce le fait que le gouvernement n’ait pas pris en compte l’avis défavorable du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) relatif à cette Ordonnance.

    De plus, les textes d’application récemment publiés accentuent considérablement la remise en cause du principe d’accessibilité des transports publics ; tandis que la grande majorité des établissements recevant du public (écoles, cinémas, commerces, cabinets médicaux, stades, etc.) existants en France se trouve complètement exonérée de la moindre obligation d’étudier les conditions d’une mise en accessibilité !

     

    Ces textes sonnent comme un retour en arrière inacceptable et une spectaculaire atteinte à la dignité et à la citoyenneté des personnes qui seront confrontées, quotidiennement, encore plus durement à une multitude de situations de handicap.

     

    Des mobilisations sont d’ores et déjà prévues le 11 février à Annecy, Auxerre, Bordeaux, Chambéry, Charleville Mézières, Chaumont, Digne-les-Bains, Dijon, Gap, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Moulins, Nice, Niort, Orléans, Privas, La Roche sur Yon, Saint-Brieuc, Troyes et Reims.

    Le collectif appelle à se rassembler à Paris devant l’Assemblée nationale, place Edouard Herriot (sous réserve d’autorisation) pour demander aux différents groupes parlementaires de ne pas ratifier en l'état cette Ordonnance et présenter au gouvernement un ensemble de propositions indispensables pour assurer la mise en accessibilité du cadre bâti, de la voirie et des transports.

    Plus d’infos : www.collectifpourunefranceaccessible.fr

     

    Contact presse :

    APF : Evelyne Weymann : 01 40 78 56 59 – 06 89 74 97 37

  • 2ième édition des Journées Handi Citoyennes

    2e édition des Journées Handi-citoyennes, initiées par le Préfet Parisot

     

    id6939_photo.jpg

     

    L’édition 2015, s’insère dans le cadre de la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées qui célèbre cette année son 10e anniversaire.



    Soutenue par Agnès Jaoui et Kev Adams, c’est avec le parrainage de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et de Ségolène Neuville, Secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, que sera lancée la 2e édition des Journées Handi-citoyennes de Différent… Comme Tout Le Monde, le 3 février 2015, depuis Montpellier.

    Vivre le quotidien d’une personne handicapée, c’est ce que s’apprêtent à expérimenter 7000 jeunes de 120 collèges de classe de cinquième, à travers des parcours ludo-pédagogiques, de février à novembre 2015, en Languedoc-Roussillon et, pour la première fois, en PACA. Jean-Christophe Parisot, premier Préfet handicapé de France, en mission de service public, chargé de la lutte contre l’exclusion, est à l’origine de ce projet inédit itinérant, d’intérêt national, organisé conjointement avec les académies de Montpellier et d’Aix-Marseille.

    Lien

    Source: handicapinfos.com

     

     

  • Face au handicap en institution

    Face au handicap en Institution : un travail possible de soutien à la parentalité

    id6935_photo.jpg

     

     

    La Loi 2002 (et les suivantes) sont venues bouleverser la relation avec l’usager qui, de patient, serait devenu client dans une contractualisation du projet de vie et/ou thérapeutique.

     

    L’accompagnement des personnes en situation de handicap a beaucoup évolué dans ces dernières années grâce à l’avancée des « savoirs » mais aussi à la pression des demandes des parents, ainsi qu’aux préconisations de la Loi.
     

    La Loi 2002 (et les suivantes) sont venues bouleverser la relation avec l’usager qui, de patient, serait devenu client dans une contractualisation du projet de vie et/ou thérapeutique.

    Comment désormais, construire la prise en charge du handicap tout en accompagnant les parents dans l’exercice de leur rôle auprès de leur enfant ?

    Nous souhaitons proposer une réflexion sur un possible accompagnement des parents dans leurs fonctions parentales en milieu institutionnel qui a comme point de départ une expérience et une pratique vivantes étayées par un travail de recherche.

    Le placement en institution représente une séparation qui, même quand elle est demandée et recherchée, peut constituer un traumatisme. Le placement peut être vécu comme une dépossession (ou une délégation forcée) et l’équipe des professionnels comme intrusive.

    Lien

    Source: handicapinfos.com

  • Bus qui interdisent aux personnes en fauteuil de monter

    capture-décran-article-Ouest-France-avec-photo-voyageur-en-fauteuil-roulant-attendant-bus-660x330.jpg

    Des bus interdits aux voyageurs en fauteuil

    S’arrêtera ou s’arrêtera pas ? Les habitants en fauteuil roulant du pays de Lorient ne savent plus à l’avance s’il pourront prendre le bus ou pas. Trente-deux des 125 véhicules de la compagnie de transport de la région lorientaise sont équipés d’une rampe d’accès manuelle et non d’une rampe automatique. Or, la direction interdit désormais aux chauffeurs de quitter leur poste de conduite. Les conducteurs ne peuvent donc plus se rendre au milieu du bus pour actionner manuellement le mécanisme. Alex Abad, un usager en fauteuil électrique, vient de porter plainte pour discrimination.

    Lire la suite

    Lien