Accès aux droits

  • Questionnaire Santé

    Prenez s'il vous plait deux minutes de votre temps pour répondre à ce questionnaire sur l'accès à la santé pour les personnes en situation de handicap.

    Nous vous en remercions :)

    https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSehiJutqIPuR9chF_lyvjzkizmlE5UzwLVpP7gicM2KYtKIKw/viewform?c=0&w=1

  • Mand'APF

    Aides humaines à domicile : quoi de neuf en PACA ?

    L'emploi direct simple et sécurisé est enfin possible.

    Devenir employeur de ses auxiliaires de vie permet d'ajuster son plan d'aide humaine au plus près de ses besoins.

    Mand'APF peut vous accompagner et vous soutenir tout au long de cette démarche.

    Cette petite vidéo vous permettra d'en savoir plus :

  • Manifestation "l'APF réveille les parlementaires" 29 mars 2018

    Les fidèles adhérents et militants de l'APF de Vaucluse se sont retrouvé hier devant la préfecture d'Avignon, pour réveiller les parlementaires. 

    L’APF demande l’annulation des mesures pénalisantes liées à l’AAH (fusion des deux compléments de ressources) et aux pensions d’invalidité. Elle souhaite aussi la suppression de la prise en compte des revenus du conjoint dans le calcul de l’AAH.

    Elle demande «l’ouverture d’un chantier de lutte spécifique contre la pauvreté des personnes handicapées» et appelle à la création d’un «revenu individuel d’existence», afin que plus aucune personne en situation de handicap ne vive sous le seuil de pauvreté de 1.015 euros par mois.

    Aucun parlementaire invité n'est venu nous rencontrer...

    Un sénateur a quand même accepté de nous recevoir à sa permanence, le 6 avril. Nous serons là!

    Le message et le dialogue a quand même été utile, avec les passants et les conducteurs qui se sont arrêté devant la préfecture.

    Nous vous tiendrons au courant de la suite.

    10 ans plus tard , pas soumis mais toujours pauvres!

  • Cluzel : un tour d'Europe des bonnes pratiques handicap

    En matière de handicap, nos voisins européens ont-ils des idées dont la France pourrait s'inspirer ? Pour en avoir le cœur net, Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au handicap, s'est lancée dans un (petit) tour d'Europe avec l'objectif d'échanger avec nos partenaires européens sur le thème de l'inclusion. In fine, repérer les bonnes pratiques et s'en inspirer.

    1ère étape en Espagne

    Son périple a débuté le 22 février 2018 par une première étape en Espagne. Elle s'est entretenue avec la ministre de la Santé, Dolors Montserrat, sur l'école, l'accessibilité, la formation et l'emploi des personnes handicapées. En Espagne, l'école inclusive a fait ses preuves, sur la base d'une coopération forte avec le médico-social et les parents. Un lien qui peine à s'instaurer en France. En matière d'emploi, une nouvelle loi espagnole impose aux entreprises participant aux appels d'offres de respecter le quota de 2% de travailleurs handicapés. En visite au CERMI (Centre espagnol des représentants des personnes handicapées), la discussion a ensuite porté sur le droit de vote des personnes handicapées, que Sophie Cluzel défend en toutes circonstances (article en lien ci-dessous), et sur la violence faite aux femmes en situation de handicap.

    Pour lire l'article dans son intégralité : https://informations.handicap.fr/art-cluzel-tour-europe-63-10605.php

    Source : Handicap.fr

  • Invalidité : des pensions sous conditions, à la Une du magazine Faire Face mars-avril 2018

    La pension d’invalidité ne fait guère la Une. Sauf sur faire-face.fr, le site qui décrypte l’actualité du handicap qui y a récemment consacré plusieurs articles. Mais comment fonctionne-t-elle ? Quelles sont ses modalités d’attribution et les critères servant à définir son montant ? Autant de questions auxquelles le bimestriel Faire Face de mars-avril répond. Avec un dossier de 15 pages intitulé : “Invalidité : des pensions sous conditions”.

    Vous avez déjà allumé la télé et entendu parler de la pension d’invalidité ? … Pas étonnant, elle ne défraie pas la chronique. Ni à la radio, dans les journaux ou sur le web d’ailleurs. Sauf sur faire-face.fr.

    En octobre 2017, le site faire-face.fr avait ainsi publié un article sur la fin de la prime d’activité, à compter du 1er janvier 2018, pour les pensionnés en emploi ayant de faibles ressources. Puis, dès le début d’année, autre information importante : les mauvais taux de CSG appliqués à certains pensionnés et des Caf débordées.

    Modalités d’attribution, montant, compléments…

    Traiter la pension d’invalidité sous tous ses aspects a alors semblé une nécessité face aux commentaires de lecteurs désorientés. Et c’est ce que s’applique à faire un dossier de 15 pages dans le numéro de mars-avril.

    Pour lire l'article dans son intégralité : http://www.faire-face.fr/2018/02/27/invalidite-pensions-conditions-faire-face/

    Source : Faire-face.fr

  • Cap emploi : revoir un système impuissant ?

    Fin septembre 2017, la barre des 500 000 travailleurs handicapés au chômage a été franchie, soit 8,5% des demandeurs d'emploi (chiffres Agefiph). Malgré l'existence de nombreux dispositifs d'aide, leur situation au regard de l'emploi reste plus dégradée que pour l'ensemble de la population : leur taux de chômage est presque deux fois plus élevé (18%) et leur ancienneté dans le chômage plus forte (57% sont inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an contre 46%). En même temps qu'un premier rapport pour sauver le mode de financement de l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés remis le 17 janvier 2018 (article en lien ci-dessous), l'Igas (Inspection générale des affaires sociales) s'est penchée sur une évaluation plus pointue, celle du réseau Cap emploi. Livré en mai 2017, il n'a été rendu public que le 5 février 2018.

    Un double objectif

    Il a deux objectifs. D'une part, évaluer la performance des opérateurs spécialisés Cap emploi, qui accompagnent 23% des demandeurs d'emploi handicapés sur orientation de Pôle emploi, et d'autre part, faire des propositions pour améliorer l'accès à l'emploi des chômeurs de longue durée handicapés. Pour rappel, le réseau des Cap emploi a accompagné, dans 98 départements, 81 000 personnes en 2016. Les auteures de ce rapport, Bénédicte Legrand-Jung et Isabelle Rougier, constatent que « l'organisation du service public de l'emploi (SPE) ne permet pas la prise en charge optimale des publics handicapés les plus vulnérables ». Ils sont suivis par Pôle emploi pour 73% d'entre eux, par Cap emploi (23%) et par les missions locales (moins de 4%). Selon ces expertes, « malgré une expertise reconnue dans le domaine du handicap et des modalités d'accompagnement adaptées, le réseau des Cap emploi n'est pas en mesure d'assurer pleinement et prioritairement l'accompagnement des personnes souffrant d'un handicap lourd ou complexe ».

     

    Pour lire l'article dans son intégralité :https://emploi.handicap.fr/art-cap-emploi-rapport-igas-1078-10560.php

    Source : Handicap.fr

  • Droits des personnes handicapées : l’Onu sermonne la France

    Le Conseil des droits de l’homme de l’Onu (CDH) vient d’adresser quelque 300 recommandations à la France. Une dizaine concerne la situation des personnes handicapées. Le gouvernement est appelé à ne plus se contenter de bonnes intentions.

    C’est une longue liste de recommandations que les Nations unies ont adressées à la France vendredi 19 janvier. Toutes dénoncent, en filigrane, les atteintes aux droits de l’homme sur notre sol. Parmi ces préconisations, formulées par d’autres pays membres de l’Onu, huit exhortent la France à appliquer, de manière effective, les droits des personnes handicapées.

    Revoir son modèle de prise en charge médico-sociale

    Les États-Unis, l’Autriche, la Norvège mais également des États peu connus pour respecter eux-mêmes ces droits comme l’Arabie saoudite ou la Birmanie. Ils ont demandé à la France de « prendre les mesures nécessaires pour réaliser l’égalité de traitement des personnes handicapées ».

    Tous pressent le gouvernement de mettre en œuvre « une politique nationale globale du handicap » (Finlande). Pour eux, il s’agit « d’améliorer l’accès à l’éducation, aux soins, à l’emploi et aux infrastructures publiques » (États-Unis). La France est également appelée à « étendre les services sociaux et l’assistance à toutes les personnes handicapées » (Bulgarie).

     

    Pour lire l'article dans son intégralité : http://www.faire-face.fr/2018/01/22/droits-personnes-handicapees-onu-sermonne-france/

    Source : Faire-face.fr

  • Pas de non recours à l'AAH: 9 Français sur 10 la connaissent

    Par méconnaissance, complexité administrative ou encore réticence à demander de l'aide, une personne sur trois ne touche pas les prestations sociales auxquelles elle a droit, notamment celles dédiées aux familles ou à la dépendance, selon un sondage publié le 15 novembre 2017. C'est ce qu'on appelle le « non recours »

    Lire la suite

  • Marseille : pas de rampe d’accès pour le petit Romain

    C’est une histoire kafkaïenne. Celle d’une famille marseillaise confrontée à un obstacle juridico-administratif pour que son fils puisse utiliser la rampe d’accès de son immeuble, sans risquer de se blesser.

    Atteint d’une myopathie et se déplaçant en fauteuil, Romain Somsois, 9 ans, a besoin d’un environnement adapté. La résidence du Bois-Fleury, dans le Xe arrondissement de Marseille, où ses parents ont décidé de s’installer en 2011, semblait convenir. Seuls point noir : quelques coûteux mais nécessaires travaux d’aménagement dans l’appartement et, surtout, l’inaccessibilité de l’entrée du bâtiment.

    Une pente trop raide à l’entrée bâtiment

    Il existe une petite pente sur l’un des côté mais elle est à 45 degrés. Là où Romain aurait besoin d’une rampe moins raide, munie d’une barrière de sécurité, pour pouvoir l’emprunter de manière autonome. En toute logique, ses parents ont sollicité une rectification auprès de leur nouveau syndic. C’était il y a un peu plus de cinq ans. Depuis, il y a eu du changement mais pas dans le sens attendu.

    pour lire l'article dans son intégralité :http://www.faire-face.fr/2017/10/25/rampe-acces-romain-marseille/

    source : faire-face.fr 

  • SEEPH du 13 au 19 novembre 2017 : quel programme ?

    La 21e Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (SEEPH) lancée à l'initiative de LADAPT (lien ci-dessous) se tiendra du 13 au 19 novembre. En 2017, elle a pour credo : « Sans limites ! ». Partout en France, plus de 150 actions, dont des conférences, projections de film, débats et autres forums ponctueront ces journées. Auxquelles viennent s'ajouter celles organisées par les associations amies, entreprises, missions handicap, collectivités…

    Inauguration à Paris

    À Paris, donnant le coup d'envoi officiel de cette semaine, une conférence d'ouverture se tiendra le 13 novembre à l'auditorium de l'Hôtel de Ville à partir de 14h. La thématique choisie : « Emploi accompagné et des jeunes diplômés en situation de handicap ». Mais le matin, dès 9h, un autre évènement sur le thème « L'accessibilité numérique, quel impact pour l'emploi des personnes handicapées » est organisé par le Fiphfp (Fonds pour l'insertion de travailleurs handicapés dans le public) à la Bibliothèque François Mitterrand. Le Forum Emploi & handicap parisien aura lieu, quant à lui, le 15 novembre à la halle Georges Carpentier (13e).

     

    Pour lire l'article dans son intégralité : https://informations.handicap.fr/art-seeph-2017-handicap-853-10329.php

    Source : Handicap.fr